Les Étoiles de Noss Head, tome 4 : Origines, partie I de Sophie Jomain

Disparitions, meurtres, enlèvements… Le danger n’a jamais été aussi grand pour Hannah et ses amis dans Les Étoiles de Noss Head, tome IV : Origines, partie I de Sophie Jomain.

Un volume additif !

Vous pouvez retrouver mes précédentes chroniques en cliquant sur les liens suivants :

Les Étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain

Les Étoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités de Sophie Jomain

Les Étoiles de Noss Head, tome 3 : Accomplissement de Sophie Jomain

Partie I : À la découverte du roman

> La couverture

Il existe de nombreuses versions de cette série. Celle que vous pouvez voir provient des éditions France Loisirs.

J’apprécie toutes les couvertures de cette collection mais je vous avouerai avoir une préférence pour celle-ci, dont l’édifice en arrière-plan ressemble très fortement à un des monuments visités par nos héros.

> Description narrative

Le genre prédominant est la Fantasy. Pour être plus précis, le récit est de la romance paranormale. Vous pourrez aussi le voir ranger sous la bannière urban fantasy (des êtres surnaturels se mélangeant et évoluant dans notre monde urbain contemporain) ou encore bit-lit (pour plus d’informations sur ce terme, rendez-vous sur ma précédente chronique Les Étoiles de Noss Head, tome 1 : Vertige de Sophie Jomain).

Le récit est écrit au point de vue interne, c’est-à-dire que le sujet est à la première personne « je ». Dans ce tome IV, nous suivons les aventures d’Hannah.

> Résumé

Il faut se rendre à l’évidence, Perceval a disparu. Il ne répond plus aux messages et semble introuvable. Que lui est-il arrivé ? Est-ce un lien avec les deux meurtres commis sur un membre de chaque clan ?

Comme si la situation n’était déjà pas si difficile, Leith est parti à Wick pour ses études et est injoignable pour le moment. Mais si son silence cachait quelque chose de plus inquiétant qu’un travail surchargé ?

Séparée des deux êtres qu’elle aime le plus au monde, Hannah est bien décidée à élucider les mystères entourant la disparition de Perceval et l’ignorance de Leith. Mais les dangers sont bien plus menaçants et inquiétants qu’il n’y paraît.

Hannah devra faire preuve de courage car ce qu’elle s’apprête à découvrir la brisera à jamais.

Partie II : Mon Avis

Points positifs

> Le récit

Tout en conservant sa plume, le style et le charme des pages du premier tome, l’auteure nous propose des volumes de plus en additifs et prenants. Une tension est palpable dans ce tome. Le suspens nous submerge et les interrogations s’enchaînent.

Sophie Jomain a très bien fait de prolonger les aventures d’Hannah. Au-delà du côté de prolongation pour les passionnées de la saga, elle a approfondi des éléments. De plus, elle nous permet de découvrir comment l’héroïne vit avec les nouvelles caractéristiques de sa destinée.

Chaque roman n’est pas seulement une suite d’aventures ou de péripéties, Sophie Jomain continue à exploiter son univers et à nous faire voyager en terres écossaises. Nous faisons de nouvelles découvertes tomes après tomes concernant les différents êtres surnaturels peuplant les récits. Plus nous avançons, plus il nous semble que ses idées sont inépuisables.

Le gros point fort de cette série est les rebondissements. Effectivement, certains sont visibles mais d’autres sont percutants et très surprenants. À aucun moment nous nous attendons à un tel revirement de situation. L’écrivain ne laisse rien paraître, ni un seul indice, ni une petite indication.

En un seul mot, le titre « Origines » résume parfaitement l’histoire. Un vrai régal d’en savoir davantage sur les créateurs du clan de Perceval et quel délice d’explorer leur ancre. Nous avons le sentiment d’avoir fait un bon dans le temps. Cette petite escapade nous donne envie de s’y rendre et d’imaginer Hannah et ses amis dans chacune des pièces mentionnées. À l’instar des autres romans, nous ne pouvons pas nous empêcher de consulter internet.

Dans certaines séries, je pense notamment à la trilogie Les Hérauts de Valdemar de Mercedes Lackey, le moteur de l’histoire repose plus sur les personnages que sur l’intrigue ou les décors. Concernant Les Étoiles de Noss Head, la réussite est due aux trois éléments. Les décors renforcent le cadre mystérieux et légendaire, les intrigues apportent l’adrénaline et les personnages créent une multitude d’émotions. Ce ne serait pas pareil, si l’un disparaissait au profit d’un autre.

La fin doit être une torture pour toutes personnes ne possédant pas la suite. Bien que j’avais été un peu spoilée accidentellement, il n’enlève en aucun cas l’aspect surprenant et le flot innombrable de questions sans réponse.

> Les personnages

Le deuxième gros point fort est la faculté de Sophie Jomain à élever certains personnages aux rôles de premier plan alors que rien ne laisse l’envisager, notamment du fait d’une présence légère dans les tomes précédents.

La valeur de l’amitié, très présente depuis le tome II, est plaisante. Les personnages sont devenus une vraie famille avec leurs différences et leurs oppositions. Ils se soutiennent et s’entraident. Ils ne peuvent finalement plus se passer de l’un d’eux. Chacun a tissé un lien fort qui les unit à une seule cause : sauver leurs amis. Le sens fort de la promesse est autre une valeur visible depuis le volume III. D’une certaine manière, Perceval a permis à Hannah de discerner l’impact d’un tel acte.

Il est très appréciable de retrouver les protagonistes disparus dans le tome III ou de creuser les sentiments de ceux côtoyés depuis plusieurs volumes. Chacun est attachant.

Précédemment, Sophie Jomain avait très bien construit le duo Hannah/Perceval. Ils s’harmonisaient et fonctionnaient parfaitement. Leur complicité était touchante et leur amour puissant. Dans ce volume IV, un nouveau duo formé de Grigore et Hannah suit le même chemin. Il apporte une tension, de la douceur et d’autres questions viennent s’ajouter à la quête principale. Ce sont deux personnages très semblables qu’il est agréable de suivre.

Hannah a totalement changé. Les bouleversements survenus dans le roman précédent avaient déjà posé les premières pierres d’une jeune femme plus mûres quittant définitivement l’adolescence. Cette suite n’a fait que disparaître les dernières traces d’innocence qu’il aurait pu rester. Elle est devenue mature. Le récit nous permet d’entrevoir un esprit guerrier et vengeur, prêt à tout pour sauver ses proches. Cette héroïne est d’autant plus appréciable, qu’elle représente sans le savoir une mixité des genres, c’est-à-dire qu’elle a su garder les enseignements de Perceval et les mêler à celles de sa nouvelle famille. De ce fait, elle est unique, personne ne lui ressemble.

Points négatifs

Le récit

Sans rentrer dans les détails, un des personnages décide de suivre Hannah malgré le danger. Si nous comprenons le pourquoi afin de créer une tension pour le prochain roman et nous saisissons la volonté de ce protagoniste de ne pas laisser tomber Hannah, il est plutôt étrange de faire ce choix au lieu de disparaître pour éviter une situation encore plus compliquée. Je suis plutôt perplexe par rapport à ce point.

> Les personnages

À mon sens, il aurait été intéressant de mettre un peu plus Gwen en valeur, afin de connaître ses ressentis sur sa situation et celles de ses amis, d’autant plus après le revirement du tome III.

Le point suivant n’est pas négatif mais repose uniquement sur un ressenti que je souhaitais partager.

Personnage coup de cœur, j’aurais aimé que Perceval soit plus présent. Si un autre protagoniste ne m’a pas spécialement manqué, ce n’est pas le cas pour lui. Toutefois, j’ai apprécié qu’une partie de la quête tourne autour de lui.

Conclusion

Une très belle réussite pour ce quatrième et avant dernier volume. L’auteure a su approfondir son récit et faire évoluer ses personnages. Tous les ingrédients et le charme de cette série sont à nouveau réunis pour notre plus grand plaisir. Chaque roman est une nouvelle découverte sur les êtres surnaturels côtoyés par Hannah et une porte sur des terres légendaires. Un univers enchanteur, où rebondissements haletants, suspens et additivité s’entremêlent pour une quête dangereuse.

Amateur des trois premiers volumes, laissez-vous à nouveau séduire sans crainte par la plume envoûtante de Sophie Jomain.

Note > qualité narrative

Le récit : 4,5/5

Les personnages : 4,5/5

La plume : 5/5

Note > ressenti personnel

5/5

Citations tirées du livre

On abandonne toujours quelque chose derrière soi, c’est inévitable.

– […] Il est des souffrances qu’il faut exorciser soi-même, Hannah.

On ne mesure pas l’immensité de notre chance quand on affirme que notre existence est monotone.

– On a la vie qu’on mérite, petite. La vôtre est pour le moment mouvementée, mais le calme, à l’issue du voyage, vaut toutes les batailles que vous gagnerez.

Tandis que j’avançais vers lui, mon regard glissa sur la pelouse. Le vent et le froid avaient cristallisé l’herbe qui ressusciterait au prochain printemps. Alors je réfléchis à toutes ces étapes de la vie qui vous changent, vous font devenir quelqu’un de plus fort. Elles vous tuent et vous font renaître. Mon moral était au plus bas, mais il n’en serait pas toujours ainsi. Bientôt, les nuages laisseraient place aux éclaircies tant attendues.

– Ne vous barricadez pas derrière des murs, gronda-t-il. Ne faites pas comme si rien n’était possible ! C’est l’espoir qui fait avancer, tout le reste n’est que mensonge. L’apitoiement, les jérémiades, les pleurs. Ça ne sert à rien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :