Le Livre du Temps, tome 3 : Le Cercle d’or de Guillaume Prévost

L’étau du temps se resserre autour de Samuel dans le dernier volume Le Livre du Temps, tome III : Le cercle d’or de Guillaume Prévost, aux éditions Gallimard.

Une fin réussie.

Vous pouvez retrouver mes deux précédentes chroniques en cliquant sur les liens suivants : Le Livre du Temps, tome 1 – La Pierre Sculptée de Guillaume Prévost et Le Livre du Temps, tome 2 : Les sept pièces de Guillaume Prévost.

Partie I : À la découverte du roman

> La couverture

À l’instar des autres couvertures, nous sommes séduits par le choix de l’illustrateur représentant l’état du Livre du Temps au fur et à mesure de notre avancé dans le récit.

Description narrative et compagnies

Le genre prédominant est la science-fiction. Plus précisément, nous sommes dans le voyage dans le temps. Le voyage dans le temps est un sous-genre de la science-fiction parfois considéré comme un genre à part entière dans lequel un héros va grâce à un moyen (voiture, livre, machine…) quitter le présent, afin d’aller soit vers le passé, soit vers le futur.

Cette version propose une jaquette. En l’enlevant, vous découvrirez les documents découverts par Samuel au fur et à mesure de notre avancée dans l’histoire.

Résumé

Le cercle d’or à sa disposition, Samuel est bien décidé à sauver son père du coma et modifier le cours du temps pour ramener sa mère vivante, mais la présence du Tatoué risque de compromettre ses plans.

Lorsque Alicia disparaît mystérieusement, Samuel reçoit un mail de son ennemi : s’il veut récupérer son amie, il a la mission de lui léguer le cercle d’or et voler un traité dans le passé…

Chine impériale, Rome médiéval, Égypte… Son ennemi ne reculera devant rien afin d’accomplir ses sombres desseins…

Pour protéger sa famille, Samuel devra faire preuve d’ingéniosité, de courage et braver milles dangers pour vaincre le Tatoué et devenir le maître du temps…

Le dénouement est proche…

Partie II : Mon Avis

Points positifs

> Le récit

Nous sommes captivés et tenus en haleine du début jusqu’à la fin. Chaque volume est meilleur que le précédent. Au même titre qu’au deuxième opus, l’auteur a su rester fidèle à lui-même en rendant son récit davantage additif et prenant. Nous tournons la page avec avidité. L’action et les interrogations sont présentes à chacune des pages et de nouvelles révélations viennent saupoudrer ce final avec brio. Des éléments sont surprenants et plaisants à découvrir. Tous les ingrédients sont réunis pour plaire aussi bien aux petits qu’aux grands.

La part historique mêlée à la fiction est toujours un régal. Le récit est cohérent et fluide. À la différence des deux autres tomes, le fait de voyager rapidement d’une époque à une autre n’a pas incommodé ma lecture.

> Les personnages

Les personnages sont toujours aussi intéressants à suivre. Si nous en apprenions plus sur la cousine de Samuel dans le roman précédent, nous nous tournons davantage sur Alicia, l’amoureuse de notre héros dans ce troisième opus.

Évoluer aux côtés de personnages historiques est très agréable et nous permet d’en savoir bien plus sur eux et les périodes historiques en question.

Points négatifs

> Le récit

Aucun point négatif n’est à mentionner dans ce livre III. Il est à noter qu’à la différence des premiers romans, nous voyageons également dans le futur et ceci est un très bon point.

Les personnages

Il est dommage que les personnages secondaires ne soient pas travaillés plus en profondeur, nous restons en surface. Certains disparaissent complètement. Si nous pouvons comprendre le pourquoi par rapport aux protagonistes rencontrés dans les voyages dans le temps, nous en attendons davantage pour ceux visible dans le présent. Monk s’est volatilisé depuis le tome II, Lili, aide précieuse dans les deux précédents volumes, est peu visible dans cet ultime roman…

Conclusion

Un final réussi et clôturant cette série jeunesse avec brio. Nous nous laissons transporter dans les couloirs du temps à travers un récit captivant et instructif où l’additivité monte crescendo à chaque volume. Actions et aventures sont les maîtres mots de cet univers maîtrisé et cohérent. À mettre entre toutes les mains de sept à soixante-dix-sept ans.

Note qualité narrative (tome III)

Le récit : 5/5

Les personnages : 4,5/5

La plume : 5/5

Note ressenti personnel (tome III)

5/5

Citation tirée du livre

Les deux soleils ne peuvent luire en même temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :