Harry Potter à l’école des sorciers de J. K. Rowling

Prenons nos baguettes magiques et grimoires enchantés et entrons à Poudlard pour découvrir Harry Potter, à l’école des sorciers de J. K. Rowling, aux éditions Gallimard.

Une excellente lecture !

Partie I : À la découverte du roman

> La couverture

La couverture visible ci dessus est la nouvelle version. J’ai une préférence pour celle-ci par rapport aux anciennes. Malgré sa simplicité, elle représente tous les éléments les plus importants de ce premier volume. L’hibou peut être associé à Hedwig, tandis que l’éclair rappelle sans équivoque la cicatrice d’Harry. Quant à la lettre, nous reconnaissons sans difficulté la lettre d’admission.

> Description narrative

Le genre prédominant est la fantasy. Si nous voulons être un peu plus précis, nous évoluons dans de la low fantasy. La caractéristique de ce sous-genre est de voyager dans deux mondes différents. Dans ce cas précis, Poudlard et Londres. Ces deux mondes sont totalement séparés, chacun a ses propres lois, ses coutumes… Il est possible d’aller de l’un à l’autre grâce à des passerelles, ici le Poudlard Express. À ne pas confondre avec l’urban fantasy. Dans celui-ci, il n’existe pas un autre monde. Les individus vivent en ville et se mêle aux simples communs des mortels.

Le point de vue est omniscient. La narrateur connaît le passé, les pensées, les secrets de tous les personnages. Rien ne lui échappe. L’écriture est tournée vers Harry.

> Résumé

Harry mène une existence normale en compagnie de son oncle Vernon, sa tante Pétunia et leur insupportable fils Dudley, mais elle n’a rien de réjouissante. La famille Dursley déteste le jeune garçon et ils ne cessent de lui rappeler en l’obligeant à porter des vêtements trop grands, à vivre dans un placard et les moqueries et les humiliations sont son lot quotidien.

Jusqu’au jour où il reçoit une étrange lettre. Cette dernière l’informe qu’il est admis à une école de sorcellerie nommée Poudlard. À partir de cet instant, sa vie s’en trouve bouleverser. Il découvre son passé de sorcier et sa célébrité parmi ses semblables. Une seule phrase est pendue sur les lèvres, il est celui ayant survécu à Celui-Dont-On-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom.

Même si les années sont passées, le mal rôde toujours et Harry risque bien d’en faire l’expérience.

Formules magiques, aventures, amitié, enquêtes…

Bienvenue à Poudlard, une école où tous les rêves sont permis.

Partie II : Mon Avis

Points positifs

> Le récit

Nous retrouvons l’atmosphère et l’univers caractéristique de J. K. Rowling. La plume est fluide et simple, se mettant à la portée des jeunes lecteurs et le livre révèle son lot de suspens. L’incorporation d’enquête menée par nos trois jeunes héros est intéressante et apporte des questionnements par rapport à l’intrigue principale. Un peu d’humour est présent et nous ressentons toute la part de magie que recèle les pages. À la différence de l’adaptation cinématographique, nous en découvrons davantage sur l’enfance d’Harry et la famille Dursley. Le film reste très évasif, voir silencieux sur certains éléments.

Bien que certains détails soient différents ou mis sous silence, le film défilait dans ma tête. Certains changements perceptibles sont bien choisis, ces différences permettent de redécouvrir l’histoire de notre petit héros à lunettes.

Les descriptions sont très bien dosées et permettent d’imaginer chaque lieu. J. K. Rowling avait, sans le savoir, donné toutes les cartes pour un film réussi. Il suffisait de suivre les pages. Même si l’histoire se déroule au XXIe siècle, nous avons l’impression d’être transporté dans une autre époque. Poudlard est resté figé à l’époque du Moyen-Âge et nous adhérons complètement. Le mélange d’ancien et de magie s’imbrique parfaitement, créant un récit original. Après la réussite phénoménale de cette saga, nombre d’écrivains ont tenté de reproduire cet univers, mais personne n’a réussi à l’égaler. Son style est unique, à l’instar de J. R. R. Tolkien, nous pouvons essayer d’imiter mais jamais nous pourrons reproduire ces œuvres.

> Les personnages

J’ai apprécié tous les personnages, qu’ils soient gentils ou méchants. Ils sont très bien travaillés et chacun possède son propre caractère. Ils sont en harmonie avec l’atmosphère du roman. L’auteure a réussi à nous arracher des sentiments pour chaque protagoniste. Nous détestons ceux détestables, tels que Malfoy et nous nous attachons à des personnages touchants, tels qu’Hagrid. Il faut également reconnaître que les réalisateurs ont très bien choisi les acteurs pour les incarner.

Points négatifs

Je n’ai aucun point négatif que ce soit pour le récit ou les personnages.

Conclusion

Un incontournable de la fantasy à ne surtout pas manquer. Que l’on soit enfant ou adulte, les lecteurs se laisseront séduire par cet atmosphère original, mêlant magie et décors du Moyen-Âge. Un récit très bien construit nous transportant dans un monde de sorciers et de sortilèges avec délice.

Citation tirée du livre

– […] Ça ne fait pas grand bien de s’installer dans les rêves en oubliant de vivre, souviens-toi de ça.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :