Renouveau : Et si Anna et Elsa ne s’étaient jamais rencontrées ? de Jen Calonita

Traversons les forêts enneigés et les châteaux de glace pour découvrir le livre Renouveau : Et si Anna et Elsa ne s’étaient jamais rencontrées ? de Jen Calonita, aux éditions Hachette Heroes.

Un coup de cœur !

Partie I : À la découverte du roman

> La couverture

Bien que la première de couverture soit sombre, je l’apprécie. Le contraste entre le bleu et le noir permet de faire ressortir le titre et nos deux héroïnes Anna et Elsa reconnaissables avec facilité. De plus, le bleu rappelle la neige, le froid et les pouvoirs d’Elsa. La chevelure des deux jeunes femmes sont en brillance et nous pouvons y discerner des couleurs sur leurs cheveux et leurs vêtements.

> Description narrative

Le genre prédominant est la fantasy. Je le placerai également dans les contes revisités, bien que ce roman est l’adaptation d’une adaptation. Il faut savoir que le dessin animé est une revisite du conte original de Hans Andersen La Reine des Neiges.

Les points de vues alternent entre ceux d’Elsa, Anna et parfois de Kristoff et Hans mais ils ne sont pas en point de vue interne, c’est-à-dire que le sujet n’est pas au pronom personnel « je ».


Le saviez-vous ?

Si certaines sources non confirmées par la société Disney prétendent que le royaume d’Arendelle est inspiré de Hallstatt en Autriche, d’autres informations attestées cette fois-ci par Disney, font état de Bergen en Norvège avec le magnifique fjord Nærøyfjord. Le château d’Arendelle est également inspiré de monuments visibles en Norvège : la forteresse d’Akershus à Oslo (XIVe siècle) et l’église en bois debout de Gol dans le comté de Buskerud (XIIIe siècle). La compagnie s’est également inspiré des rosemalings, ornementation norvégienne apparu fin XVIIIe siècle, pour les décors. Le design des trolls a été approuvé par les norvégiens dont le pays est très bien informé sur le sujet. Toujours en rapport à la Norvège, Disney a fait un clin d’œil à un débat national, celui de savoir si l’écorce doit être séchée vers le haut ou vers le bas. Quant au château de glace d’Elsa, il provient de l’Hôtel de glace au Québec.


En haut : le Royaume d’Arendelle / En bas : Hallstatt en Autriche
En haut : Le Royaume d’Arendelle / En bas : le fjord Nærøyfjord en Norvège
En haut : le village d’Arendelle / En bas : Bergen en Norvège
En haut : la forteresse d’Akershus à Oslo / En bas : l’église en bois debout de Gol dans le comté de Buskerud
Source : Google Image / À gauche : le château de glace d’Elsa / À droite : l’Hôtel de glace au Québec

Images provenant de Google Image


> Résumé

Elsa vit avec ses parents dans le Palais Royal. Enfant unique, les moments de solitude sont nombreux dans ce vaste palais. Seule son existence menée par des règles et son emploi du temps d’une future reine permet à la jeune femme de ne pas compter les heures.

Tout bascule le jour où les parents d’Elsa meurent en mer. La jeune femme se retrouve seule. Cet événement déclenche alors en elle des pouvoirs incroyables. D’étranges visions viennent également la troubler. Ces dernières lui montrent une enfant aux cheveux roux étrangement familière. Qui est-elle ? Par l’intermédiaire d’une lettre, son passé lui revient complètement : elle a une sœur Anna. Pourquoi ont-elle été séparées ? Que s’est-il passé ? Se souvient-elle d’elle ?

Contre toute attente, elle part à la recherche de sa sœur disparue, bravant ses doutes et sa peur.

Mais ses pouvoirs risquent bien de plonger Arendelle dans le chaos et l’éloigner de sa sœur…

Partie II : Mon Avis

Points positifs

Un coup de cœur du début jusqu’à la fin. Les premières pages à peine tournées, j’étais totalement transportée à Arendelle et je ne voulais plus lâcher le livre. Une excellente revisite parfaitement maîtrisée et cohérente. L’histoire est très fluide et additive. Le récit est d’une grande qualité. L’auteure a inséré mots pour mots certaines répliques du film et des extraits de chansons. J’ai été émerveillée par ces détails.

Jen Calonita a respecté tous les événements du dessin animé mais les a déplacés pour créer une nouvelle histoire. Les éléments ajoutés sont intéressants, très bien choisis et en harmonie avec l’univers. Bien que l’histoire soit différente, nous retrouvons toutes les caractéristiques de La Reine des Neiges : les décors, l’atmosphère, les thèmes (l’amour, le courage et l’affrontement de ses peurs), ainsi que les lieux majeurs. Sa proposition a également apporté du mystère et des interrogations. De la première aux dernières pages, nous restons dans l’ignorance sur certaines informations car le long-métrage n’a pas appréhender les faits ainsi.

Je suis amoureuse des décors scandinaves et enneigés de La Reine des Neiges, nous faisons la connaissance de nouveaux lieux accentuant ces deux attraits. Malgré que nous nous doutons de la fin, nous nous demandons de quelle manière cela va se terminer. Une fois le livre fini, nous en demandons encore…

> Les personnages

J’ai énormément apprécié les choix de l’auteure. Elle a complètement respecté leurs caractères et leurs rôles. Nous les reconnaissons sans difficulté. Excepté le passé d’Anna et Elsa, ceux des autres protagonistes sont les mêmes. J’ai été séduite de revoir Olaf, Kristoff, Sven… et de découvrir de nouveaux personnages, tels que Lord Peterssen. À l’instar du livre La Reine des Neiges II : La forêt des ombres de Kamilla Benko, dont vous pouvez découvrir ma ma chronique ici (La Reine des Neiges II : La forêt des ombres), un hommage est rendu au conte original de Hans Andersen avec l’utilisation des prénoms Kai et Gerda.

J’ai adoré l’intégration d’Anna dans une boulangerie. Je n’ai pas du tout été choquée de la voir travailler dans ce milieu. Cet endroit et ce métier lui vont à ravir et correspondent à son mentalement pétillant, sucré et affectueux. Selon moi, l’auteure a eu raison de laisser Elsa au château.

Points négatifs

Je n’ai aucun point négatif à partager aussi bien au niveau du récit que des personnages.

Conclusion

Un immense coup de cœur. Une revisite de grande qualité aussi bien au niveau du texte qu’au niveau du récit. Une proposition parfaitement maîtrisée, cohérente et respectant avec brio les événements clés du long-métrage. Mystère, suspens et questionnements viennent s’ajouter avec délice. Un excellent livre à découvrir pour les amoureux des contes et de Disney.

Je le relirai volontiers avec autant de plaisir.

Note : +5/5

Citation tirée du livre

– Tu étais prête à te sacrifier pour moi ? demanda-t-elle doucement. – Parce-que je t’aime, répondit Anna en serrant les mains de sa sœur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :