Contes Merveilleux par Shiitake

Aujourd’hui, parlons d’un livre coup de cœur reçu pour Noël, Contes Merveilleux, illustré par Shiitake, aux éditions Le Héront d’Argent.

Partie I : À la découverte du beau-livre

> Couverture

Un immense coup de cœur pour la couverture de ce livre représentant avec fantasy et féminité Alice au Pays des Merveilles. Ce coup de cœur n’a rien étonnant lorsque l’on connait mon admiration pour les illustrations de Shiitake. Je vous l’avais déjà présenté avec la série Yôsei dont vous pouvez retrouver ma chronique juste ici : Yôsei, dans le secret des fées, Yôsei, le cadeau des fées et Yôsei, L’essence des fées. Chaque dessin est un régal pour mes yeux. Durant mon enfance, je possédais un livre de contes mais il n’était, à mon sens, pas aussi beau que celui-ci.

> Description

Le livre se compose de vingt contes écrits par différents auteurs : Hans Christian Andersen, Charles Perrault, Jacob et Wilhelm Grimm, Jeanne Marie Leprince de Beaumont et Lewis Caroll, ainsi qu’une préface écrite par Vanessa Callico et une table des matières à la fin.

Tous les contes sont en version intégrale, excepté La Belle au Bois Dormant, La Petite Sirène, Peau d’Âne, La Reine des Neiges et Alice au Pays des Merveilles.

Voici la liste des contes à découvrir dans l’ordre :

La Belle au Bois Dormant

Le Petit Chaperon Rouge

La Princesse au Petit Pois

Blanche-Neige

L’intrépide Soldat de Plomb

Cendrillon ou La Petite Pantoufle de Verre

La Petite Fille aux Allumettes

La Petite Sirène

Le Chat Botté / Le Maître Chat ou Le Chat Botté

Peau d’Âne

La Barbe Bleue

Raiponce

La Belle et la Bête

Hansel et Gretel

Les Fées

La Reine des Neiges

Poucette

Les Souliers Rouges

Les Cygnes Sauvages

Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles

L’ouvrage alterne entre les contes et les illustrations de Shiitake. À la fin de chaque récit, des anecdotes permettent d’en apprendre davantage.

Partie II : Mon Avis :

Points positifs :

> Les récits

À la différence du livre Sorcières, Fées & Princesses et de quelques charmes tour à tour envoûtants ou malfaisants de Joseph Vernot, les récits sont presque tous en version intégrale. Cet aspect est plaisant car il nous permet de découvrir ou de redécouvrir sans coupure ces contes devenus incontournables dans les consciences collectives. Néanmoins, il faut savoir que certains proviennent de siècles encore plus anciens, tels que Cendrillon. En 1893, ce conte comptait pas moins de 345 versions et le nombre ne cesse d’augmenter aujourd’hui.

Également, en se plongeant dans ces récits merveilleux, cela permet d’appréhender les changements effectués dans les dessins animés de Walt Disney ou de comprendre les choix cinématographiques de certains réalisateurs. À mon sens, il est intéressant d’explorer les œuvres originaux et ainsi connaître la source d’inspiration de chacun.

J’ai apprécié lire des histoires que je ne connaissais pas du tout, notamment Peau d’Âne, La Reine des Neiges et j’ai eu un coup de cœur pour les parties anecdotiques. Elles permettent de savoir d’où provient ses textes, les éléments véridiques parfois employés ou la morale à retenir. Nous nous rendons rapidement compte que derrière des récits enfantins se cachent des messages forts, comme le viol à travers Le Petit Chaperon Rouge. Pour ma part, je trouve nécessaire d’apporter ces valeurs mais elles me semblent indétectables pour un regard d’enfant et même pour un adulte. Je vous avouerai que je n’avais jamais aperçu le véritable message du conte cité juste au-dessus.

Certains textes sont émouvants, mentionnons en exemple La Petite Fille aux Allumettes. J’ai adhéré aux choix de la maison d’édition car une grande partie des contes perceptibles ont une fin heureuse et ils sont célèbres.

> Les illustrations

Bien qu’elles soient dans le style des personnages de manga, elles s’harmonisent parfaitement avec l’univers des contes. Elles sont enchantées, féériques, féminines et magnifiquement détaillées. Elles donnent du charme et embellissent les récits. Un immense coup de cœur. Chaque page tournée est un un délice visuel et nous transportent davantage dans ce beau-livre. De véritables beautés.

Points négatifs :

Je n’ai aucun point négatif concernant les contes et les illustrations.

Conclusion :

Un véritable bijou. Une pépite à partager en famille. Que l’on soit petit ou grand, les adeptes du merveilleux ne pourront pas rester indifférents face à ce livre d’une grande beauté. Contes incontournables et illustrations magnifiques, tous les ingrédients sont réunis pour passer d’excellents moments.

Note : 5/5

Citation tirée du livre :

– Il y a bien des hommes qui sont plus monstres que vous, dit la Belle ; et je vous aime mieux avec votre figure que ceux qui, avec la figure d’hommes, cachent un cœur faux, corrompu, ingrat. La Belle et la Bête de Jeanne Marie Leprince de Beaumont

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :