Mes Voisins les Esprits, tome 2 d’Ushio Shirotori

Bonjour à toutes et à tous !👋🏻

Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour parler du premier livre validé pour le Pumpkin Autumn Challenge. Il figure dans le menu Automne Enchanteur dans la sous-catégorie Mes Voisins les Kodamas. Ce livre est un manga intitulé Mes Voisins les Esprits, tome 2 d’Ushio Shirotori, aux éditions Doki-Doki.

Il y a plusieurs semaines, j’avais lu le premier volume, dont vous pouvez retrouver la chronique : . Ayant passé un bon moment, je voulais lire la suite pour en découvrir davantage.

Ce manga est un seinen (manga destiné à un public compris entre 15 et 30 ans masculin). Cependant, il est peut être facilement lu par tout le monde. Le genre prédominant est la fantasy. Voici les sous-genres de la fantasy visibles. Nous avons de l’urban fantasy (un monde magique existe sur notre planète Terre), de la fantasy contemporaine (l’histoire se déroule entre le XXe et XXIe siècle) et de la fantasy mythique (la mangaka utilise des légendes japonaises pour créer son histoire). Les légendes et les coutumes trouvent leur place et sont saupoudrées de mystère et d’interrogations.

À l’instar du précédent volume, la première de couverture est un coup de cœur. Elle attire rapidement le regard avec ces couleurs très colorées et ces créatures intéressantes. Elle reste fidèle au tome 1 et aux sujets abordés dans cette suite, notamment la représentation des esprits, ainsi que l’héroïne, Moro, l’étrange professeur à droite et un nouveau personnage à gauche.

Deux pages plastifiées sont à mentionner. Une figure au début du livre et présente Yachiho et les chapitres. Concernant les chapitres, il faut savoir que l’auteure a décidé de les numéroter non pas en repartant de zéro mais en les enchaînant avec le tome 1, c’est-à-dire que nous débutons par le chapitre 6. La deuxième se situe à la fin et fait office de page publicitaire. En enlevant la jaquette, vous pourrez apercevoir le plan du lycée Hirakasa d’un côté et le bureau des sciences humaines de l’autre.

Résumé :

Bien qu’ils semblent de plus en plus nombreux, Yachiho apprend petit à petit à vivre avec les esprits.

Un jour, elle reçoit un message de son père l’informant qu’il sera de retour à la maison. Retrouvant espoir de retrouver les notes du Royaume des Morts avec son aide, ce dernier doit rapidement repartir. Arrivera-t-elle à comprendre où sa mère est partie ?

À l’école, son nouveau professeur de science humaine n’est autre que Kamo, l’étrange homme capable de manipuler les esprits. Que veut-il ? Pourquoi est-il ici ? Il semble vouloir rallier Yachiho à sa cause et l’enrôler dans une étrange organisation.

Parmi les nombreux mystères et interrogations se mettant en place, Yachiho doit s’occuper avec l’aide de Moro de renvoyer les esprits dans le monde éternel ou d’éviter des catastrophes.

Esprit du vent, esprit de l’eau, esprit des échos… De nombreuse rencontres sont à venir.

Une aventure palpipante où légende et fiction se côtoient.

Points positifs de l’histoire :

La mangaka a su rester fidèle à elle-même. Nous retrouvons le charme, l’univers et le style du premier volume. Les décors et le monde mis en place sont très bien construits.

Nous en apprenons davantage sur les esprits et ceci est plaisant. Nous découvrons une multitude de compagnons dont les buts sont bien différents. Grâce aux « Bestiaires illustrés des esprits » situés entre les chapitres, nous enrichissons notre savoir sur les légendes et les coutumes du Japon. J’ai énormément apprécié cet aspect, au delà de la fiction, Ushio Shirotori souhaite nous partager les croyances de son pays. Ce manga est centré sur la culture. À mon sens, ce thème est le but et l’essence même du projet de la mangaka.

Nous commençons à en savoir un peu plus sur la mère de Yachiho ou la disparition de l’ancien propriétaire de la maison, néanmoins, cela reste encore bien vague. Le mystère et les interrogations sont de plus en plus perceptibles et donne envie de poursuivre la lecture.

Nous sentons la relation proche d’Ushio Shirotori avec la nature.

Points négatifs de l’histoire :

Je n’ai, selon moi, aucun point négatif à mettre en avant.

Les personnages principaux :

Yachiho : elle continue à découvrir et à s’adapter au fur et à mesure du temps aux esprits. Elle se pose de plus en plus de questions sur Moro et Tachibana.

Moro : il reste égal à lui-même mais semble cacher de sombres secrets…

Kamo : il est bien mystérieux. À l’instar de Moro, il dissimule des secrets sur lui et l’étrange organisation.

Points positifs des personnages :

Kamo et Moro sont les deux personnages apportant, à mon avis, le plus de mystères et d’interrogations. Nous percevons les nombreux secrets de chacun, mais personne ne souhaite les révéler. Les esprits sont le point fort de ce manga. Ils ont une conscience propre et des sentiments proche des humains. Ils peuvent aussi bien attiser la curiosité que les questionnements ou la crainte. Ils enrichissent les pages et éveillent l’intérêt. J’apprécie toujours autant Moro et son caractère grincheux. Je me suis attachée à ce petit personnage réservant sans doute bien des secrets.

Points négatifs des personnages :

Selon moi, à part Kamo et Moro, l’héroïne n’est pas l’élément incontournable de la série. Elle demeure plutôt effacée par rapport à l’histoire. Certes, elle est présente mais manque à mon goût d’importance dans le récit. J’aurais aimé en savoir plus à son sujet ou la voir développer des dons particuliers avec les esprits. De même que le premier volume, nous connaissons peu ses passions et son passé est à peine mentionné. Peu de liens sont tissés entre ses relations. Le manga repose essentiellement sur les esprits et les mystères autour de la disparition de Tachibana et sa mère. Par conséquent, cela s’en ressent sur Yachiho.

Conclusion :

Un très bon deuxième tome mettant parfaitement en valeur les légendes et les coutumes japonaises. Un régal pour les amateurs appréciant le mélange entre fiction et culture. Malgré une héroïne, à mon sens, effacée par rapport à l’histoire, le mystère et les interrogations prennent leur place et laissent présager une suite riche en rebondissements et en révélations. Si vous avez adhéré au premier volume, vous aimerez sans contexte ce second opus.

Note : 4,5/5

Citation tirée du livre :

Cet homme a sûrement fini par perdre sa capacité à ressentir ta présence avec le temps… Si les humains peuvent gagner certaines choses en vieillissant, ils en perdent aussi beaucoup…

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez le trouver uniquement en version brochée, format moyen.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, Fnac, Cultura et Decitre.

Bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s