Les Hérauts de Valdemar de Mercedes Lackey

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Je vous présente l’intégrale de la trilogie Les Hérauts de Valdemar de Mercedes Lackey, le premier livre figurant sur ma PAL (pile à lire) d’été.

J’ai découvert ce titre grâce à ma mère. Je possède cet intégral depuis des années et l’ai déjà lu. Je n’avais pas prévu de le lire à nouveau mais après l’avoir trouvé totalement par hasard, je voulais retenter l’aventure. Il faut savoir qu’à l’époque, mon avis était plutôt mitigé. Avant de m’y plonger, je ne me souvenais que de la fin et des passages négatifs à mon sens. Je ne suis pas déçue de mettre laissée tenter une seconde fois, j’ai savouré ma lecture. Ce fut presque un coup de cœur. Je relirai cette trilogie avec plaisir.

Avant de vous partager ma chronique, j’aimerais vous parler de la série Valdemar.

Valdemar (Velgarth en anglais) est le cycle le plus connu de Mercedes Lackey. Univers s’engageant dans le genre Fantasy, le premier volume a été écrit en 1987 et le dernier en 2014. Il est composé d’une multitude de titres, dont la plupart ont été traduits en français. Chaque série du cycle ont pour point commun Valdemar. Valdemar est un pays dans un monde totalement fictif. Il est possible de lire les séries dans n’importe quel ordre sans heurter la lecture. Il est à noter que l’auteure les a elle-même écrit dans le désordre. Cependant, ils peuvent être lus dans un sens spécifique.

Ce cycle est accessible lu à tous les âges. Néanmoins, il est plus tourné vers les jeunes adultes et les adultes.

Je vous présente les livres parus en France dans l’ordre chronologique et non de parution.

Trilogie de la guerre des mages

• Le Griffon noir

• Le Griffon blanc

• Le Griffon d’argent

Trilogie du dernier héraut-mage

• La Proie de la magie

• Les Promesses de la magie

• Le Prix de la magie

Trilogie des serments et de l’honneur

Sœurs de sang

Les Parjures

Le tome 3 n’est pas sorti en France

Duologie de l’exilé

L’Honneur de l’exilé

• La Vaillance de l’exilé

Trilogie des hérauts de Valdemar

Les Flèches de la reine

L’Envol de la flèche

• La Chute de la flèche

Légende de Kerowyn

• Par le fer

Trilogie des vents

• Les Vents du destin

• Les Vents du changement

• Les Vents furieux

Trilogie des tempêtes

• L’Annonce des tempêtes

• L’Arrivée des tempêtes

• Au cœur des tempêtes

Dans cette chronique, je vais procéder différemment car il s’agit d’un intégral. Tout d’abord, vous découvrirez une petite présentation puis un petit résumé de chacun des tomes. Vous explorerez mon avis détaillé sur l’intégral et enfin un court avis sur chaque volume.

Il est possible de se procurer les livres séparément, vous trouverez les titres juste au dessus.

Comme mentionné plus haut, nous évoluons dans un univers Fantasy. Plus précisément dans de la high-fantasy (univers totalement imaginé) pour le cadre spatial, dans de l’épic fantasy (groupe de héros sauvons le monde) pour le thème abordé et de la medieval fantasy (univers s’inspirant du Moyen Age) pour le cadre temporel. L’amitié et l’amour sont deux autres thèmes très présents dans la trilogie.

Du tome 1 au tome 3, le point de vue est omniscient. Nous suivons essentiellement Talia mais aussi ses amis et des personnages importants.

La couverture est très représentative de l’univers de Mercedes Lackey. Elle met parfaitement en avant Talia et son compagnon Rolan, ainsi qu’une partie du paysage de Valdemar. Cette première de couverture est attirante et donne envie aux lecteurs de découvrir le monde de l’héroïne.

Au début de l’intégral figure deux cartes. Une carte représentant le royaume de Valdemar et une autre nous permettant de découvrir le palais et le Collegia de Haven, la capitale de Valdemar.

Résumé :

Tome 1 :

Talia, treize ans, vit chez les Hold, une famille où l’homme est roi et la femme doit se taire. Mais Talia n’est pas le genre de personne à se laisser faire. À la différence des autres filles et femmes, elle sait lire, activité réservé exclusivement aux hommes et rêve de devenir héraut, protecteurs du pays disposant de dons. Mais les hérauts sont mal vus par la famille. Lorsqu’elle apprend son mariage imminent, elle court se réfugier dans sa cachette. Elle découvre alors un magnifique cheval, un Compagnon. Talia ne comprenant pas sa venue, décide de le ramener à son propriétaire. Après un long voyage, elle arrive au Collegia et découvre la vérité : Rolan l’a choisie pour devenir le Héraut de la Reine et sauver le royaume en déclin. Des complots se fomentent petit à petit et doivent au plus vite cesser.

Talia apprendra à faire confiance aux autres et explorera un monde qu’elle pensait infranchissable. Découvertes, péripéties, amitiés, Talia ne sera plus jamais la même.

Tome 2 :

Après plusieurs années au Collegia, Talia a enfin reçu ses habits blancs de héraut. Mais avant de devenir une héraut de la Reine accomplie, il lui faut effectuer dans quelques mois sa mission de probation d’un an et demi avec un mentor. Cependant, le destin en a décidé autrement. Destria, une autre héraut, s’est cassée les deux jambes lors d’une mission. Par conséquent, Talia doit partir plus tôt commencer sa mission, afin de ne pas laisser le secteur sans défense. Avant de partir, elle apprend que son mentor n’est autre que Kris, le héraut à la beauté et aux charmes fous. Malgré son physique, le cœur de Talia semble battre pour un autre.

Néanmoins, la mission ne se passe pas du tout comme prévue. Les courtisans ne cessant de colporter des rumeurs au sujet de la jeune femme, cette dernière perd tout contrôle sur son Don, risquant sa vie et celle de Kris. De plus, le voyage ne sera pas de tout repos : intempéries, épidémie…

Et si Talia devenait totalement incontrôlable ?

Tome 3 :

Son année de probation terminée, une autre mission attend la jeune Talia. Afin de connaître les véritables intentions du prince Ancar d’Alessandar concernant un potentiel mariage avec la princesses Elspeth, Selenay envoie Talia et Kris en reconnaissance. Cependant, avant de partir, de nombreux événements viennent perturber la jeune femme. Orthallen semble dissimuler son jeu. Il complote discrètement et cherche à discréditer Talia. De plus, Dirk l’ignore complètement et tombe malade, Elspeth semble lui cacher quelque chose et une dispute avec Kris vient briser leur amitié. Rien ne va plus.

Malgré ses problèmes, une mission l’attend. Enfin arrivé à Alessandar, Talia et Kris sont en proie aux questionnements. Le peuple paraît étrange. Après investigations, ce qu’ils découvrent leur glace le sang car Ancar n’est pas celui que l’on croit. Cruel, sanguinaire et ambitieux, il ne reculera devant rien pour agrandir son pouvoir. Les deux hérauts sont pris aux pièges.

Talia est inquiète… Et s’ils mourraient là-bas ?

Les personnages principaux :

Talia : de petite fille terrorisée en présence des hommes, elle devient une jeune femme aux dons uniques et prête à accomplir ce pour quoi Rolan l’a choisie : devenir héraut de la Reine et protéger le royaume.

Rolan : semblable à un cheval d’un blanc immaculé, il est en vérité Compagnon de tous les hérauts de la Reine ou du Roi. Immortel pouvant être tué, il est un grand soutien pour Talia et a toute confiance en elle.

Keren, Sherril, Kris, Dirck, Elspeth… : les personnages principaux sont nombreux mais très importants et essentiels pour Talia. Ils lui permettront de devenir la jeune femme aux dons particuliers.

Points positifs de l’histoire :

L’histoire :

Nous sommes transportés au cœur de Valdemar. Nous savourons chaque minute en compagnie de Talia. L’histoire est parfaitement construite. La découverte des différents dons et le lien entre le Compagnon et l’Élu sont bien menés. Elle a su élaborer son propre univers. Bien que le livre fut écrit dans les années 90, son récit est moderne et plaira dans notre société actuelle. Elle y aborde des valeurs essentielles comme regarder au delà des apparences, apprendre à se faire confiance, demander de l’aide et accepter l’identité sexuelle des autres. Il n’y a aucune incohérence, l’écriture est fluide. L’univers a certes, peu d’actions et de rebondissements mais il n’en a pas besoin. L’atmosphère mis en place par l’auteure est agréable. Les lieux, aussi bien le Collegia que les paysages sont plaisants à découvrir. Nous voyageons à travers Valdemar, dans un monde où la magie semble être présente un peu partout. En explorant le Collegia, nous avons envie de devenir un héraut, d’accomplir des missions et de ressentir cette ambiance chaleureuse. Sentiment étrange lorsque l’on sait que les hérauts mettent sans cesse leur vie en danger. Le livre ouvert, nous ne voulons plus quitter Valdemar, les Compagnons et les protagonistes. Il est vrai que l’action n’est pas le thème le plus visible, excepté dans le tome 3. Néanmoins, cela ne paraît pas nécessaire, puisque le titre Les Hérauts de Valdemar donne très vite une indication sur l’histoire. Nous découvrirons ce qu’être un héraut, sa vie, ses obligations à travers un personnage. Le pari est réussi. Nous abordons leur apprentissage dans le premier volume, leur année de probation dans le second tome et leurs missions une fois devenus héraut à part entière. La fin est belle mais triste. L’émotion nous submerge. Nous ne voulons pas arrêter notre lecture, nous voudrions continuer à en apprendre plus. Il est vrai, néanmoins, qu’il y a une différence de qualité entre les tomes. Lu séparément et à des intervalles de plusieurs mois entre tous, le tome 2 peut ne pas être apprécié. Toutefois, lu intégralement cela ne pose aucun problème au contraire. Dans les deux premiers volumes, il est agréable de constater qu’il y a peu de violences.

Les personnages :

Les personnages sont les points forts de cette trilogie. Sans leur présence, le récit serait fade et monotone. Ils sont très attachants. Nous nous prenons vite d’affection pour chacun d’entre eux. La plume de Mercedes Lackey nous permet même de chérir un figurant visible durant deux pages, notamment Levris ou Tedric. Nous sentons que l’écrivain apprécie et n’exclue aucune de ses créations, ils sont tous importants. Nous voulons les connaître et devenir proche avec eux. Leur diversité est très intéressante. Toute personne pourra se retrouver dans l’un des protagonistes. Si certains auteurs nous présente un univers riche en personnages mais n’approfondissent pas leur caractère ou les liens, ce n’est pas le cas ici. Chacun est parfaitement travaillé. L’auteure a su établir un caractère bien spécifique à tous. Leur amitié est vrai et durable. Ils s’aiment véritablement et malgré les disputes, ils se réconcilient. Les valeurs de l’amitié y sont parfaitement transmis. Nous les aimons tous, excepté les « méchants ». Le lien pour la vie est une excellente idée et trouve sa place. L’histoire d’amour principale est un bonheur à lire. Elle est compliquée et semée d’embûches mais si sincère. Nous sommes touchés par ces deux êtres blessés. Il est intéressant de suivre Talia. À l’instar des autres personnages, nous nous attachons rapidement à cette petite fille de treize ans meurtrie par la vie. Malgré son jeune âge dans le tome 1, elle fait preuve d’une grande maturité par les épreuves de la vie. Cette maturité rend accessible la série à tous les âges. De pages en pages, de volumes en volumes, nous la voyons grandir, évoluer. Certes, elle a du mal à se faire confiance et baisse souvent les bras, mais elle a du caractère et prend de l’assurance.

Points négatifs :

L’histoire :

À mon sens, les points négatifs sont surtout visibles dans le dernier volume. Un ennemi est tué mais nous ne savons pas ce qu’il advint des autres. Nous comprenons qu’ils fuient après leur défaite cuisante, toutefois cela m’a paru trop facile. D’autant plus vis-à-vis d’un personnage ayant fui durant le premier tome, il réussi à nouveau à s’échapper. À la dernière page, il me manquait quelque choses. Nous nous demandons alors s’il y a une suite. Effectivement, il y en a une. Peut-être y-a-t-il donc des réponses à ces questions ?

Bien que cela permet de rendre la fin émouvante, j’ai été attristée de la mort de l’un des protagonistes principaux.

S’il y a peu de violence habituellement, le tome 3 recèle plusieurs scènes pouvant choquer un public jeune ou sensible.

Les personnages :

Ce n’est pas un point négatif à proprement parler mais Mercedes Lackey et moi-même n’avons pas la même manière d’appréhender le terme « meilleur ami ». Il m’a paru étrange que deux personnages principaux aient plusieurs fois des relations sexuelles, lorsqu’ils prétendent être seulement des « meilleurs amis » tel un frère et une sœur. Ceci m’a semblé plutôt ambigu pour de simples relations fraternelles.

Mon avis concernant le tome 1 :

Un excellent roman d’introduction à se procurer sans retenue. Nous sommes transportés et émerveillés au côté de Talia dans un univers empreint de magie, d’amitié et de découvertes.

Mon avis concernant le tome 2 :

Une très bonne suite mettant bien plus en valeurs les dons de Talia. Nous voyageons un peu plus dans le nord de Valdemar, tandis que les doutes assaillent et rongent notre héroïne, apportant une tension palpable à l’univers.

Mon avis concernant le tome 3 :

Une fin amplement réussie, malgré quelques petits aspects. L’action et le suspense sont au rendez-vous. Nous savourons chaque minute en compagnie des personnages, espérant que cela ne s’arrête jamais.

Conclusion :

Une excellente trilogie à découvrir sans hésitation. Des personnages attachants, un univers empreint de magie et une plume agréable à lire. Un intégral se lisant facilement. Une fois ouvert, nous ne voulons pas que l’aventure s’arrête. Amateur de Fantasy, vous serez comblé.

Note Tome 1 : 5/5

Note Tome 2 : 4,5/5

Note Tome 3 : 4,5/5

Note Intégrale : 4,5/5

Citations tirées du tome 1 :

Ne laisse pas les choses s’envenimer autant la prochaine fois. C’est à ça que servent les amis : à t’aider à surmonter tes problèmes.

Je suis ton amie, souviens-toi. C’est à cela que servent les amis : à s’entraider.

Citations tirées du tome 2 :

– Maintenant que vous avez jeté un coup d’œil sur le visage angélique de mon partenaire, je suppose que nous autres, simples mortels, n’avons plus la moindre chance avec vous. – Je ne parierais pas ma chemise là-dessus à votre place, dit Talia d’un ton un peu acide. Ce n’est pas la première fois que je le vois. Et je ne suis pas près de me pâmer à ses pieds. Mon père et mes frères sont aussi avantagés que lui. Je ne veux pas vous insulter Kris, mais j’ai de bonnes raisons de me méfier des hommes beaux. Il me paraîtrait préférable que vous soyez un peu moins parfait, que vous ayez des verrues ou quelques choses de ce genre.

Nul n’est prophète en son pays.

– Nous y arriverons, n’en doute pas un instant. C’est le doute qui a provoqué tous ces ennuis. Tu dois y croire, Talia. Le manque de confiance en toi est ton seul point faible.

Citation tirée du tome 3 :

Les regrets ne recollent pas les pots cassés.

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez trouver en version livre numérique et en version brochée grand format, les trois volumes séparément. Concernant l’intégral, il existe seulement en version brochée.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, Fnac, Cultura et Decitre.

Bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s