Scarlet Soul, tome 1 de Kira Yukishiro

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Dans cette nouvelle chronique, fantasy, romance et aventure sont à l’honneur, à travers le livre Scarlet Soul, tome 1 de Kira Yukishiro, aux éditions H2T.

Dans un premier lieu, je fus attiré par la couverture présente à l’intérieur du magazine Shōjo Addict. J’ai alors lu le résumé qui m’attirait tout autant.

> Qu’est-ce que Shōjo Addict ?

Pour celles et ceux ne connaissant pas, c’est un petit magazine trimestriel gratuit créé par Pika édition. Vous pouvez retrouver le compte Instagram : @ShojoAddictMag pour voir les parutions. Pour l’instant, seulement cinq magazines sont sorties.

Il est à savoir que Shōjo Addict, nobi nobi ! et H2T appartiennent à Pika Édition.

> Pourquoi cette création ?

Ce concept a vu le jour lorsque cette fameuse maison d’édition a décidé de remanier sa collection shôjo en trois sous-collection : Cherry Blush « Votre dose de romance quotidienne : attention, premier amour en vue ! », Purple Shine : « Quand magie et fantastique sont sur le devant de la scène ! » et Red Light « À la recherche de contenus plus épicés ? Vous êtes au bon endroit ! ». Dès à présent les nouveaux mangas seront identifiés ainsi.

> Comment va-t-on les reconnaître ?

Sur le dos et sur la couverture arrière des nouveaux livres, une couleur et un pictogramme sont visibles pour se repérer. Pour les Cherry Blush, la couleur est rose, pour les Purple Shine, la couleur est violette et pour les Red Light, la couleur est rouge.

> De quoi traite le magazine ?

En règle général, il nous présente six nouveaux mangas à paraître durant le trimestre et un tutoriel cuisine ou DIY, le planning de tous les mangas à paraître durant le trimestres chez Pika Édition, nobi nobi ! , H2T et une carte postale exclusive.

> Où peut-on le trouver ?

Vous pouvez le trouver uniquement dans les salons et dans les librairies et magasins partenaires comme Cultura, par exemple.

> Qu’est-ce qu’un shōjo ?

Les mangas ne sont, dans la majorité des cas, pas rangés par genre mais par tranches d’âge.

Kodomo destiné aux lecteurs de moins de dix ans, sans distinction de sexe.

Shōnen destiné à un public compris entre huit et dix-huit ans, dirigé principalement vers des lecteurs masculins jeunes.

Shōjo destiné à un public compris entre huit et dix-huit ans, dirigé principalement vers des lecteurs féminins jeune.

Seinen destiné à un public compris entre seize ans et plus, dirigé principalement vers des lecteurs masculins adultes.

Josei destiné à un public compris entre seize et plus, dirigé principalement vers des lecteurs féminins

Bien sûr, ceci est théorique. Certaines catégories peuvent être lues à tous les âges et à tous les sexes.

Parlons à présent du livre.

Ce fut une excellente découverte. Je l’ai dévoré et relu deux fois de suite. Il est rangé dans la catégorie shōjo et plus précisément dans la sous-collection Cherry Blush.

Dans des décors aux allures d’Asie, deux genres prédominent : la Fantasy et la romance. Une touche d’humour vient agrémenter l’univers fait de mythes et de questionnements.

La couverture est magnifique. Elle sait capter le regard du lecteur et est représentatif des illustrations du manga. Elle est très fleurie et envoûtante. Notre héroïne Rin, son costume et son monde, en particulier le sanctuaire visible en arrière plan, sont parfaitement mis en scène et choisis pour incarner la première de couverture de ce tome 1. Le genre fantasy ressort parfaitement, nous sentons à travers les dessins choisis, un univers enchanté. Les couleurs utilisées pour le couché soleil renforcent cet aspect. Le choix du titre reste pour l’instant un mystère car rien ne lui fait référence durant ce premier volume.

Les quatre premières pages sont plastifiées et en couleurs, nous permettant ainsi d’appréhender et de nous donner une idée sur la vision des personnages par l’auteure.

Résumé :

Rin Shirano, dix-sept ans, vit à Nohmur avec son fidèle protecteur Aghyr et la grande prêtresse Lys. Elle vient d’une longue lignée d’exorcistes, des êtres capables de détruire des démons, appelés Sherahtan, grâce à une épée sacrée : Hitaken. Le premier ancêtre ne fut autre qu’Eron Shirano. Par l’intermédiaire de cet épée offert par les dieux, il détruisit les démons venu détruire le royaume. Les Sherahtans restant, furent ensuite envoyés dans un monde parallèle : Rumhon. Aucun Sherahtan ne peut y sortir, à moins qu’Hitaken perd ses pouvoirs. Au fil des siècles, les descendants continuent à perpétuer leur mission. Cependant, Rin ne veut pas devenir exorciste et cherche sa voie avec difficultés. Jusqu’au jour où, la grande prêtresse Lys, n’étant autre que sa sœur, décide de partir sans rien dire à personne. Elle confie alors l’épée à Rin contre son gré. Pourquoi a-t-elle disparu ? Est-ce liée aux étranges événements survenus au sanctuaire de l’eau et le comportement suspect d’Hitaken ? Les Sherahtans seraient-ils sur le point de revenir ? Avec l’aide d’Aghyr, elle part à la recherche de sa sœur, ne se doutant pas une seconde du changement brutal que va prendre sa vie.

Cette aventure lui permettra-t-elle d’accepter sa véritable place ? Si ou, à quel prix ?

Son futur destin la changera à jamais…

Points positifs :

Au niveau de l’histoire

L’écriture est fluide et simple. L’histoire est très bien menée. Dès les premières pages, elle pose les bases et les informations, permettant ainsi de comprendre avec facilité le monde de l’auteure et le but de cette quête. Nous nous laissons facilement transporter dans l’univers de Kira Yukishiro. Une fois le livre entre les mains, il est difficile de le refermer. La récit est intéressant car il n’est pas caricaturé. Vous trouvez, certes, les méchants et les gentils, mais certains Sherahtan ne sont pas des démons horribles, au contraire. Cet aspect apporte ainsi une autre dimension vis-à-vis des démons. Également, il est à noter qu’à travers la fiction, l’auteure cherche à nous laisser un message, celle d’accepter sa véritable identité, ses différences et ses talents. Elle le véhicule dans une grande partie du manga. La romance est agréable à découvrir, elle est centrale mais reste pour l’instant énigmatique. La fin nous laisse présager une suite riche en rebondissements et de multiples questions apparaissent. La pointe d’humour, surtout présente au début, est plaisant, elle permet de comprendre la complicité entre nos deux protagonistes principaux. Ce manga n’est pas introducteur, nous rentrons vite dans le cœur du sujet. Le mystère se met en place petit à petit et nous présage une aventure semée d’embuches.

Au niveau des illustrations

Kira Yukishiro nous présente deux façons d’êtres de sa personnalité : des illustrations et des décors enchantées et fleuries, laissant une place à l’imaginaire, et des illustrations macabres, avec la présence de massacres et d’affreux démons aussi bien physiquement que mentalement. Nous sentons une dualité émanée de l’auteure. Le contraste est d’autant plus frappant et percutant lorsque le lecteur prend l’habitude d’évoluer dans des paysages « presque » parfaits, aux accents asiatiques. Sans doute est-ce le but voulu ? La mangaka met un soin tout particulier à représenter la nature. Les personnages et les costumes sont très bien dessinés, nous les reconnaissons facilement. Chacun dispose de traits lui étant propre. De la maturité ressort sur le visage de Lys, un attrait enfantin pour Rin ou encore un aspect sauvage pour Aghyr. Le protagoniste le plus marquant est Aghyr, ses différences sont bien représentées. Ses yeux sont hypnotisants et son style lui va à ravir. Une douceur et un côté protecteur émane de ces traits. Il est apaisant à regarder. La représentation de nos héros en chibis est adorable.

Points négatifs :

Au niveau de l’histoire

Le propos tenu par la suite n’est pas, à mon sens, un point négatif. Cependant, elle pourra gêner d’autres lecteurs.

L’histoire n’est pas d’une grande originalité. Cet univers est récurrent dans les mangas fantasy. Certains aspects, en particulier la complicité entre Rin et Aghyr, le long voyage pour chercher des réponses… m’ont semblé très proche de Yona, Princesse de l’aube de Misuho Kasanagi. Certaines scènes pourront choquer un public très jeune ou sensible.

Au niveau des illustrations

Les scènes macabres n’ont pas su me séduire, bien qu’ils sont logiques étant donné les circonstances. Quelque fois, nous faisons des retours dans le passé ou allons dans le futur, malheureusement, ce n’est pas toujours mentionné. Par conséquent, nous nous retrouvons perdu.

Les personnages principaux :

Rin : l’héroïne est très maladroite mais ne connait pas ses capacités et son courage. Elle ne sait pas ce qu’elle veut faire de sa vie et échoue dans tous les domaines. Elle pourrait devenir prêtresse mais ne le souhaite pas. Par conséquent et à cause de sa relation avec un Sherahtan, elle subie les moqueries et les humiliations du peuple constamment.

Aghyr : il est doux, protecteur et aimant à l’encontre de Rin. Il est prêt à tout pour la préserver du danger mais cache de nombreux secrets. Il éprouve des sentiments forts pour elle mais cherche à les refouler étant donné sa condition.

Lys : elle n’a jamais rejeté sa sœur, elle cherche à l’aider et croit en son potentiel.

Points positifs des personnages :

Le grand point fort de ce premier volume est le couple Rin et Aghyr. Sans eux, l’histoire auraient un tout autre aspect. Leur complicité et leur amour sont touchants à découvrir. Ils en deviennent attachants. Ils se complètent parfaitement et se ressemblent beaucoup intérieurement. Leurs cœurs sont blessés et leurs souffrances sont à vif. Ils sont tous les deux rejetés par leurs semblables à cause de leurs différences. Ils se sont parfaitement trouvés. Un profond amour est né entre eux mais il a des difficultés à immerger complètement. Leur relation se passe avec douceur et tendresse. Rien n’est précipité. Rin apporte une pointe d’humour malgré elle, par sa maladresse ou son comportement. Elle a un côté enfantin permettant d’apporter de la légèreté à l’histoire. Néanmoins, elle évolue et prend de l’assurance au fil des pages. Ses proches lui sont d’un soutien très important, afin de l’aider à ne pas baisser les bras. Sa témérité se développe, prenant conscience de sa place. Il sera intéressant de les voir évoluer.

Points négatifs des personnages :

Aucun point négatif ne m’a semblé visible.

Conclusion :

Une série prometteuse. Un manga mêlant les genres Fantasy et romance avec réussite. L’auteure nous propose, certes, un univers peu original mais d’une grande qualité aussi bien narrative, que graphique. Le lecteur se laissera transporter dans ce monde aux accents enchantés. Un livre à découvrir sans hésitation pour les amoureux des shōjos.

Il me tarde de lire la suite…

Note : 5/5

Citation tirée du livre :

Dans la vie, il suffit d’une personne, d’une seule personne qui en croie en toi pour retrouver l’espoir et la force nécessaire de poursuivre ta route… […] C’est pourquoi tu ne dois jamais baisser les bras, jamais ! […]

Je pense que tant qu’on continue d’essayer, l’échec n’existe pas. Vous n’avez qu’à croire en vous et en ceux qui vous soutiennent. La décision vous revient.

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez le trouver en version livre numérique et en version brochée, format moyen.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, la Fnac, Cultura et Decitre.

Bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s