Le Secret de Lomé, tome 1 d’Alexiane de Lys

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Après plusieurs jours difficiles à la lecture de Notre-Dame de Paris, je suis retournée dans mon genre de prédilection : la Fantasy. Je vous présente donc Le Secret de Lomé d’Alexiane de Lys, aux éditions Michel Lafon.

Je souhaitais le lire depuis quelque temps. Il s’avère que la première trilogie du même auteure Les ailes d’émeraude fait partie de ma trilogie fantastique préférée. Je voulais donc découvrir son nouvel univers, en espérant être autant transportée. De plus, j’eus une proposition de lecture commune me donnant l’occasion de m’y plonger. Je ne suis pas déçue d’avoir tenter l’aventure. Ce fut presque un coup de cœur pour ce premier volume. Alexiane de Lys est invraisemblablement une de mes auteures favorites.

Un roman introducteur prometteur laissant envisager une suite riche en révélations. Rebondissements, suspenses et additivité sont les maîtres mots de cet univers Fantasy. Une nouvelle saga amplement réussie.

Le genre prédominant du récit est la Fantasy. Nous découvrons à travers Lomé, un monde cruel, soumis à des lois barbares mais où une part de lumière demeure visible. D’autres thèmes viennent également compléter le livre : amour, sacrifice, courage, aventure, rebondissement et suspense.

Nous sommes en point de vue interne du début, jusqu’à la fin. L’histoire nous est transmis à travers les pensées et les paroles de Lomé.

Faisons un petit tour du côté de la couverture. Une couverture attirant le regard. Son côté doux est agréable au touché. Nous pouvons imaginer que le visage de Lomé est révélé par le reflet de l’eau sur un mur, d’où la couleur bleue. Par conséquent, elle s’harmoniserait bien à l’histoire mise en place, en particulier pour les deux premières pages du volume.

Une carte représentant Bâl’Shanta est présent derrière la première de couverture. Cet attrait est très agréable car nous pouvons suivre le périple de Lomé. De plus, la présence de cette dernière permet de donner un aspect réel à l’histoire.

Résumé :

Lomé, dix-sept ans, est la jeune femme la plus idolâtrée de son établissement scolaire. Orgueilleuse, égocentrique, égoïste et fière de sa personne, elle n’a aucun respect pour les autres. Cependant, derrière cette apparence se cache une personne aux nombreuses souffrances : une mère décédée et un père absent. Un jour, lors d’une sortie de spéléologie, elle tombe dans la rivière suite à une crise de claustrophobie. Elle s’en sort indemne mais ne se trouve plus sur la planète Terre mais sur Bâl’Shanta. Ce monde lui dévoile un pays aux lois cruelles et une société divisée en deux groupes : des individus semblables à elle, les Filles et les Fils de Tân réduits en esclavage et les Torgas, géants barbares sans foi ni loi. Elle y fera la rencontre de nombreuses personnes, dont le prince Iollan, Torga aux mœurs différentes de son peuple. Malgré quelques informations sur le pourquoi de sa présence, elle reste dans l’ignorance. Les péripéties s’enchaînent et une aventure haletante se met en place. Bien que prudente, elle devient à son tour esclave. Arrivera-t-elle à s’en sortir ? Retournera-t-elle sur Terre ? Pourquoi a-t-elle foulé le sol de ce pays ? Seul le temps le lui dira…

Points positifs de l’histoire :

Un univers maîtrisé et parfaitement mis en place. Nous retrouvons avec plaisir l’écriture d’Alexiane de Lys : une plume fluide et addictive. Nous nous laissons happer avec rapidité dans son nouvel univers aussi intéressant que cruel. Les pages défilent avec rapidité, il est difficile d’arrêter sa lecture, nous voulons en savoir plus. Les questions s’enchaînent mais ne trouvent pas forcément de réponses. Deux sentiments vont alors se confronter : la frustration de ne pas savoir et le plaisir du mystère entretenu. Nous rentrons très vite dans l’intrigue, aspect appréciable chez cette auteure. Elle ne traine pas en longueur, elle va directement aux faits. Malgré l’aspect de l’esclavage pouvant plus ou moins plaire, la mélange Fantasy et Histoire est intéressant et s’imbrique parfaitement. Cette impression de remonter plusieurs siècles en arrière au temps des romains, avec l’esclavage, les arènes, certains décors… mêlée à la mention de créatures et d’individus fantastiques, nous permet de mieux discerner Bâl’Shanta. La présence de la légende d’Héraclès est judicieusement placé. Au fil des pages, nous découvrons une multitude de paysages. Nous voyageons aussi bien sur mer que sur terre. Cette richesse de relief est plaisant. Nous découvrons, des décors désertiques, tropicaux, enneigés… et le palais où réside le roi représente à merveille ce dernier. Une fin haletante, addictive à la hauteur de ce premier tome. Des révélations apparaissent et de nouvelles hypothèses se mettent en place. L’histoire d’amour principal met en avant le vrai sens de l’amour. Chacun est près à se sacrifier pour sauver l’autre. Un autre couple est également à mentionner. Certes, ils ne sont presque pas visibles mais ils émanent d’eux une tendresse et une gentillesse agréable à lire. Ce roman est introducteur, il faudra arriver vers les dix derniers chapitres pour en savoir plus sur Lomé. Le livre se concentre essentiellement sur la mise en place de Bâl’Shanta et ses lois. Cependant, bien qu’il soit introducteur, il ne perd pas de son additivité et est essentiel pour la suite de l’histoire. Un clin d’œil à sa première trilogie fera sourire ceux l’ayant lu. Une morale est à souligner. L’auteure cherche à montrer aux lecteurs qu’il est possible de changer et de prendre conscience de ses erreurs tout en se pardonnant à soi-même de s’être trompé.

Points négatifs de l’histoire :

Des éléments du récit sont parfois sensiblement ressemblants à la première trilogie d’Alexiane de Lys. Certes, les deux univers sont totalement différents mais ces petits passages pourront, en fonction du lecteur, être perçus. Volonté ou coïncidence ? Dans tous les cas, ils ne nuisent pas à la lecture. Il est à noter également, qu’un attrait de l’histoire est presque semblable à un autre livre. Ce sont pour ces pages, la violence du monde de Bâl’Shanta et le thème de l’esclavage que ce ne fut pas totalement un coup de cœur.

Les personnages principaux :

Lomé : orgueilleuse, prétentieuse, égoïste et égocentrique, cette aventure lui permettra de changer et de prendre conscience de ses erreurs. Après ce périple, elle ne sera plus jamais la même.

Iollan : prince Torga, il n’est pas comme la majorité de son peuple. Il est loyal, courageux et gentil. Il considère les Filles et les Fils de Tân comme ses semblables. Sa rencontre avec Lomé le fera prendre des risques inconsidérés.

Points positifs des personnages :

Lomé est parfaitement travaillée. Elle évolue à chaque chapitre. Si aux premières pages, elle peut être détestable, ce n’est plus le cas dans les dernières. D’orgueilleuse, prétentieuse, égocentrique et égoïste, elle devient tout l’inverse. Elle apprend à mettre sa fierté de côté, à révéler ses véritables sentiments et penser aux autres avant elle-même. Cette transformation est le point fort de ce roman. Il faudra attendre de nombreuses pages avant qu’un groupe se forme. Jusqu’au milieu du livre, l’histoire est exclusivement centrée autour de Lomé. Les personnages secondaires changent régulièrement. Nous n’avons pas le temps de les connaître qu’il nous faut les quitter. Cet aspect n’est pas gênant mais avoir des protagonistes plus présents et formant les grands personnages du récit est agréable. Une fois celui-ci en place, nous espérons les voir se souder telle une famille, à suivre dans le prochain volume. Les figurants, bien que peu visibles, sont appréciables à découvrir et la loyauté de certains soldats est admirable.

Points négatifs des personnages :

Dans la façon de communiquer de Lomé et de s’exprimer avec brutalité, nous retrouvons une ressemblance avec Cassiopée dans Les ailes d’émeraude. Ce n’est pas un point négatif à proprement parler car chaque auteur à son propre style d’écriture mais cette similitude est à mettre en valeur. Comme écrit plus haut, les figurants changent régulièrement mais un de ces protagonistes a rapidement disparu de notre lecture, sans laisser de traces. Nous aimerions en en savoir d’avantage. Qu’est-il devenu ? Où est-il ? Le reverrons-nous ? Si nous séparons des autres personnages secondaires en connaissant l’issue, nous ne savons rien le concernant.

Conclusion :

Un premier volume à découvrir pour les amateurs de Young Adult Fantasy. Vous serez comblé dans cet univers parfaitement ficelé. Alexiane de Lys a su rester fidèle à elle-même.

Je lirai la suite sans hésitation et avec grand plaisir.

Note : 4,5/5

Citation tirée du livre :

– Parce-qu’elle me fait penser à moi. Zeus, le dieu qui est censé avoir donné un nom aux étoiles, n’a pas nommé cette constellation en l’honneur de cette femme, mais plutôt pour qu’on se rappelle tous les jours, ou plutôt toutes les nuits, qu’il n’est pas bon d’être imbu de sa personne. Je crois que c’est un conseil qui m’aurait été fort utile, si je lui avais prêté un peu plus d’attention. […] -Tout ce que je peux te dire, c’est qu’un jour il va bien falloir que tu te pardonnes. On est tous imparfaits et il nous arrive à tous de faire des erreurs. L’important est de s’en rendre compte et de ne pas le reproduire.

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez le trouver en version livre numérique et en version brochée, grand format.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, Fnac, Cultura et Decitre.

Bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s