La Bataille de la Sardine Sacrée de Kate Saunders

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Avant de partager mon avis sur La Bataille de la Sardine Sacrée, j’aimerais discuter avec vous de mes découvertes livresques durant mes vacances. Il s’avère que lorsque je prends de longues périodes de repos, je suis principalement déconnectée de mon blog et les réseaux sociaux. C’est pourquoi, je ne publiais plus rien.

Au début de mois d’avril, j’ai publié un article sur mes prévisions livresques. Cependant, étant donné les vacances, de nombreuses publications n’ont pas vu le jour. Malgré mon retard, elles seront visibles en ce mois de mai. Je tiens également à préciser, qu’exceptionnellement, je n’écrirai aucune prévision livresque. Concernant les photographies que j’ai l’habitude de faire, il y aura un décalage entre la publication de ma chronique et la publication de ces dernières car je n’ai pas la possibilité de photographier en cette période.

Je vous présente mes lectures de vacances :

> La Bataille de la Sardine Sacrée de Kate Saunders

> Le Bossu de Notre-Dame de The Walt Disney Compagny (album jeunesse)

> La pâtisserie Bliss, tome 1 de Kathryn Littlewood (livre jeunesse Fantasy)

> L’atelier des sorciers, tome 1 de Kamome Shirahama (manga Fantasy)

> Les Archives de la magie : Les Crimes de Grindewald de MinaLima (beau-livre sur les coulisses du tournage)

Au fil du temps, vous pourrez découvrir mes chroniques sur ces titres.

À présent, concentrons-nous sur le livre jeunesse La Bataille de la Sardine Sacrée de Kate Saunders, aux éditions Nathan. Un bon moment fut passé en compagnie de Tacha et le Général Cogneur Duracuire.

À la base, cet ouvrage devait figurer dans mon article Journée Mondiale des Livres et du Droit d’Auteur. Toutefois, la date du 23 avril 2019 coexistait avec mes vacances, de ce fait, je ne l’ai pas publié.

Pourquoi choisir ce livre pour le Journée Mondiale des Livres et du Droit d’Auteur ?

Ce livre est particulier. Il m’a suivi durant toute mon enfance et mon adolescence d’une manière purement hasardeuse. Il était mon livre coup de cœur pendant des années et faisait partie des romans m’ayant donné le goût de la lecture. Vous comprendrez pourquoi je souhaitais en parler durant cette journée.

Un très bon roman jeunesse mettant en scène avec succès les chats et les hommes. L’auteur apporte, à travers des pages aux accents Fantastique, une touche d’histoire et de morale.

Le genre prédominant est le Fantastique. Tacha se retrouve malgré elle dans le tourbillon d’une guerre opposant les Entrechats et les Chats-Puants. L’aventure et l’amitié sont présents, ainsi qu’un soupçon d’histoire et de morale, comme dit précédemment.

Concernant la couverture, elle est parfaitement en harmonie avec l’univers mis en place par Kate Saunders. Elle représente sans équivoque certains personnages et la bataille faisant rage entre les chats. De plus, l’obscurité de la nuit est un excellent choix car les missions de Tacha se déroule principalement la nuit.

Résumé :

Natacha, alias Tacha, âgée de douze ans, prend tranquillement le petit-déjeuner avec son père, lorsque ce dernier reçoit une mystérieuse enveloppe aux multiples adresses rayées… Il l’ouvre découvrant une étrange pierre et une carte postale. Cette réception proviendrait de son ancien professeur Chapollion, décédé il y a deux ans. Ce professeur considéré fou, croyait avec certitude qu’il existait deux pierres conduisant au temple de Pahnkh, Dieu chat puissant ayant gouverné l’Égypte dans un lointain passé. Avant de mourrir, il aurait suivi une ultime quête et envoyé cette lettre afin que le père de Tacha suive ses pas. La pierre reçue correspondrait à une des clés du fameux temple. Mais le père de Tacha ne croit pas aux élucubrations de ce vieille homme et donne la mystérieuse pierre à sa fille. Cependant, ce petit bout d’albâtre conduira Tacha là où s’y attend le moins. Un jour, à son contact, elle se retrouve malgré elle transformée en chat. Elle découvre alors le monde de son chat Éric, de leurs occupations, de leurs façons de penser et surtout de la guerre faisant rage entre les Entrechats et les Chats-Puants…

Tacha n’est pas au bout de ses surprises… Péripéties, retournements de situations et nouvelles amitiés la changeront à jamais.

Points positifs de l’histoire :

L’écriture de l’auteure est simple et fluide. Il conviendra parfaitement pour la jeunesse. Les rebondissements peuvent être visibles pour un adulte mais ce ne sera pas le cas pour les enfants. Nous nous laissons happer dans la découverte du monde des chats. Un univers finalement proche des humains. La création d’une légende égyptienne concernant un Dieu chat est très intéressant car malgré l’inexistence de celle-ci, nous pouvons être amené(e) à y croire. De plus, cela donne un aspect crédible à l’histoire. L’organisation mis en place par Kate Saunders dans les deux clans chats est maîtrisée et sans interrogation particulière. Nous avons l’impression que l’écrivain s’est elle-même transformée en chat tant le récit est pointue. L’inspiration de l’œuvre de William Shakespeare Roméo et Juliette sur certains aspects est intéressant.

Points négatifs de l’histoire :

Comme mentionné plus haut, un adulte pourra aisément se douter du mystère mis en place. Cependant, il faut prendre en compte que ce livre est destiné aux enfants. Durant ma première lecture, il y a des années, mon âge ne m’avait pas permis de discerner la trame.

Les personnages principaux :

Natacha (alias Tacha) : jeune fille mal dans sa peau, elle manque de confiance en elle. Gentille, plus courageuse qu’elle ne le pense, elle est malheureusement rejetée à cause de son physique. Cette aventure la changera et lui permettra de voir les chats autrement.

Éric : Éric est appelé chez les chats Général Cogneur Duracuire. Ancien général, comme son nom l’indique, il est extrêmement valeureux et loyal envers son clan. Il est un ami dévoué mais têtu.

Émily Baines : jeune fille prétentieuse, méchante, elle ne recule devant rien pour rabaisser Tacha. Son chat Beignet, appelé chez les chats, Griffu Chat-Puant, en est la parfaite réplique.

Lucy : derrière son apparence frêle et timide, se cache une jeune fille courageuse. Elle est le cerveau du duo formé par Tacha et elle. Sans ses brillantes idées, il se peut que les choses soient bien différentes.

Points positifs des personnages :

Les personnages, bien que nombreux, n’en restent pas moins parfaitement réussis et uniques. Nous les reconnaissons sans peine. À travers les protagonistes, en particulier l’héroïne, l’auteure représente très bien les complexes physiques accentués ou apparaissant par la méchanceté gratuite, l’intolérance face à la différence et les regards des autres. Toujours à travers Tacha, Kate Saunders inculque la valeur du pardon vis-à-vis de ses pire des ennemis.

Les personnages d’une douzaine d’années correspondent parfaitement à la mentalité liée à cet âge. Il sera donc difficile de lire ce roman si le lecteur est un adulte n’appréciant pas les livres pour la jeunesse.

Points négatifs des personnages :

Émily Baines est la caricature exemplaire de la peste, attrait très fréquent dans les livres jeunesses. Pour un enfant, cet aspect ne sera pas un point négatif, tandis que pour un adulte, il se peut que ce ne soit pas apprécié. Il faut reconnaître que ce personnage est peu travaillé pour un public plus âgé.

Conclusion :

Les amoureux des livres pour la jeunesse et des chats seront comblés par ce roman. Nous aimerions continuer l’aventure en compagnie de Tacha et les chats, malheureusement ce livre étant unique, aucune suite n’existe.

À découvrir !

Note : ce fut difficile de le noter. Devais-je prendre en compte mon avis d’enfance ou prendre en compte celui d’aujourd’hui ? Connaissant déjà l’histoire, l’engouement ne pouvait pas être le même. Après quelque temps de réflexion, j’ai décidé de noter en fonction du présent et non du passé. Voici donc la note :

4,5/5

Citation tirée du livre :

– Mince, alors ! fit Tacha. Je vais à une semaine d’activités avec cette punaise d’Émily Baines, et ça ne me fait ni chaud ni froid. Comment tu expliques ça ? – Elle a dû se rendre compte, comme toi, que c’était plus facile d’être copine, finalement, répondit Lucy. […]- Oui, c’est exactement ce que je me disais, acquiesça Tacha. Puisqu’[ils] ont réussi à ne plus être méchants, il n’y a pas de raisons qu’Émily n’y arrive pas aussi. Lucy sourit.

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez le trouver uniquement en version brochée format moyen.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon et Fnac.

Bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s