Yôsei, dans le secret des fées, Yôsei, le cadeau des fées et Yôsei, L’essence des fées d’Alice Brière-Haquet et Shiitake

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Pour la journée mondiale de la poésie, je vous propose de découvrir ma chronique sur trois livres, mêlant poèmes et illustrations : Yôsei, dans le secret des fées, Yôsei, le cadeau des fées composant Le coffret des fées et Yôsei, L’essence des fées. Il existe un autre volume Yôsei, La magie des fées mais ils n’est pas en ma possession. Il devrait également paraître Yôsei, Le monde des fées, cependant la date reste inconnue. Si je me les procure, je ne manquerai pas de les partager avec vous.

Ces poésies ont été écrites par Alice Brière-Haquet et illustrées par Shiitake.

• Avant de nous intéresser de plus près à ces trois magnifiques ouvrages, j’aimerai faire un petit point historique avec vous.

La journée mondiale de la poésie fut mis en place en 1999 durant la 30ème session de la Conférence générale de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture et est célébrée chaque année le 21 mars.

Cette journée permet de célébrer les grands poètes de l’histoire mais aussi de mettre en valeur cet art par les écritures, les récitals…

Jusqu’en 1878, le mot « poésie » s’écrivait « poësie » et signifie « faire, créer ». Ne trouvant pas de sources mentionnant la possibilité de poésies oraux durant la période préhistorique, les premiers poèmes viendraient vraisemblablement de l’Antiquité. Ce genre littéraire est très vieux et a connu de nombreuses formes au fil du temps.

Vous pouvez les trouver en vers (même nombre de vers dans les strophes et même nombre de syllabe par vers), en vers libre (liberté au niveau des syllabes, des strophes et des rimes), en prose (aucune rime, aucun vers mais utilisation de figures de style poétique).

D’autres formes existent également comme le calligramme (poésie composée en vers et formant un dessin). Guillaume Apollinaire est l’inventeur du mot calligramme signifiant « belles lettres » mais n’est pas l’inventeur de ce système. Ce procédé apparu le 27 février 1834, lorsqu’un journal Le Chavari décide de publier le verdict d’un procès sous le forme d’une poire.

Et pour finir, le verset (ce style provient de la Bible et est un mélange entre le paragraphe et la versification).

• Reportons-nous à présent sur les livres.

Le mot « Yôsei », employé dans les titres, est un terme japonais signifiant « fée ».

Découvert il y a plusieurs années grâce à une proche, j’ai décidé de les relire à l’occasion de la journée mondiale de la poésie.

De véritables petits bijoux. Les illustrations sont magnifiques et les poèmes correspondent parfaitement aux dessins.

Intéressons-nous aux illustrations de plus près.

Le tome 1 : Yôsei, dans le secret des fées

Le livre est séparé en cinq parties. Ces parties sont tournées autour des cinq éléments avec le symbole japonais correspondant :

• l’eau 水

• la terre 土

• le feu 火

• l’air 空

• le temps 時

Chaque partie est séparée par une illustration, un petit poème et le symbole japonais de l’élément.

Le tome 2 Yôsei, le cadeau des fées

Le livre est également séparé en cinq parties. Ces parties sont tournées autour de cinq émotions :

• la création

• la raison

• la beauté

• l’émotion

• la force

Chaque partie est séparée par une illustration, un petit poème et le symbole japonais de l’élément.

Le tome 3 Yôsei, L’essence des fées

Le livre suis la même règle que les deux premiers. Il est séparé en cinq parties. Ces parties sont tournées autour des cinq sens :

• la vue

• l’ouïe

• l’odorat

• le goût

• le toucher

Chaque partie est séparée par une illustration, un petit poème et le symbole japonais de l’élément.

Dans chaque volume, les pages droites sont illustrées, tandis que sur la page gauche, entièrement blanche, repose le poème et un élément correspondant aux dessins. Les différentes parties proposent de découvrir les fées, les nymphes, les lutines en fonction d’une des cinq caractéristiques.

Ces ouvrages se placent dans le genre fantasy et s’adressent à tous publics.

Points positifs des poèmes et des illustrations :

Au niveau des poèmes

Les poèmes embellissent les illustrations et inversement. Chacune se complète et s’harmonise parfaitement. Certaines poésies possèdent des rimes et d’autres pas. Elles sont écrites de manière à croire que l’illustration s’adressent à nous.

Au niveau des illustrations

Les dessins sont magnifiques et les détails sont incroyables. Shiitake a un talent inné pour représenter avec brio un sens, une émotion, un élément… à travers les fées. Son travail est remarquable et très féminin.

Points négatifs des poèmes et des illustrations :

Je n’ai aucun point négatif. Les lecteurs se laisseront charmer en fonction de leur ressenti.

Conclusion :

Des ouvrages à ne surtout pas manquer. Un plaisir des yeux à savourer avec délice. Le lecteur se laissera transporter dans un univers poétique aussi bien littéraire que graphique.

A découvrir sans retenue.

Note tome 1 : 5/5

Note tome 2 : 5/5

Note tome 3 : 5/5

Note globale : 5/5

Citation tirée du tome 1 :

Regardez, elles sont là, cachées au creux d’un arbre ou assise sur un nuage… Ces minuscules gardiennes veillent sur notre monde et ses merveilles : l’Eau, la Terre, le Feu, l’Air et le Temps. Qu’elles protègent les cycles de la pluie, de la sèves ou de la nuit, elles sont toutes essentielles. Fragiles aussi, car il est facile de les oublier dans notre société trop pressée. Venez avec nous en promenade au fil de ces pages, et lisez ces poèmes comme autant de prières de s’arrêter, d’écouter, de respirer… Ainsi seulement nous pourrons réapprendre à les voir, et à croire.

Citation tirée du tome 2 :

Je suis ce souffle étincelant Qui palpite dans le vent Réveillant en passant La danse des pétales, Les rêves des nuages, Le rire d’un enfant sage Et là, Tout bas, L’écho d’un cœur qui bat. Ainsi je capte De consonnes en voyelles Le monde et ses merveilles Et brode ses milles motifs Sur votre propre vie. Je suis la muse de la poésie.

Citation du tome 3 :

Je suis un moment suspendu, Un sentiment de déjà vu, Le rapport de quelques lignes, Peut-être juste un équilibre, Une harmonie réussir Dans le chaos de la vie. Je rappelle l’éternel Mais ne peut-être Qu’éphémère, Car celui qui me cherche, Nécessairement me perd. Je suis un moment suspendu, Mais le charme s’est rompu. Je vais, je viens, je passe Et résiste à toutes les chasses, Je suis la déesse de la grâce.

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez le trouver uniquement en version brochée grand format.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, Fnac, Cultura et Decitre.

Bonne lecture et bonne journée !📚🤗

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s