Un amour de bentô, tome 1, 2 et 3 de Nao Kodaka et Shiori

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Derniers livres présents dans ma sélection spéciale Saint Valentin, je vous présente les shôjo Un amour de bento de Nao Kodaka (illustrations) et Shiori (idées et recettes). Cette série comporte trois tomes.

Tout d’abord, j’aimerais voir avec vous la définition du mot shôjo et bento car ces termes ne sont peut-être pas évidents pour tout le monde.

Shôjo

Les mangas sont séparés en tranches d’âge. Quelques exemples, vous avez les shônen, manga destiné à un jeune adolescent masculin, les seinen destinés aux jeunes adultes de sexe masculin et les shôjo (vous pouvez le trouver écrit de cette manière shojo ou encore shōjo).

Les shôjos sont des mangas destinés à un public féminin en particulier les jeunes filles.

Bento

La notion du mot Bento ou bentō vient tout droit du Japon. Les japonais ont tendance à prononcer o-bentō car le « o » est une marque de respect. Ainsi ils soulignent la place majeure de ce concept dans leur quotidien. Les bentos sont des repas rapides. Ils remplacent le traditionnel sandwich ou encore les restaurations rapides. Ils sont préparés le matin chez soi dans l’optique d’être mangés au travail ou en tout autre lieu. Ils peuvent également s’acheter dans le commerce. Les bentō bako (boîte à bento) sont les boîtes dans lesquels reposent le bentō. Le contenant est très important. Il existe différents styles de bentō bako : des céramiques, des bois laqués, des hermétiques… Les bentō préparés soi-même sont habituellement entourés d’un tissu appelé furoshiki. Vous le placez autour et le fermez par un nœud, ceci permettant de créer une isolation thermique. Vous pouvez trouver des bentō pour tous les goûts : classiques, fantaisies… Les bentōs sont principalement composés de riz, de légumes, de fruits et de protéines animales.

En cliquant sur le lien suivant : A la découverte des bentos vous découvrirez ce concept japonais.

Intéressons-nous maintenant au manga.

Au départ, je souhaitais écrire une chronique différente à chaque volume mais pour éviter de me répéter j’ai décidé de faire une critique synthétisant les trois mangas.

Découverts et lus il y a des années grâce à mes proches, je voulais tenter à nouveau l’aventure à l’occasion de la Saint Valentin. Ce fut un agréable moment passé en compagnie de Saé et ses succulents bentos.

Des mangas frais et adorables. Amour, amitié et cuisine s’harmonisent parfaitement pour créer un univers gourmand.

Concernant les jaquettes, les couleurs des premières de couverture sont agréables et attirent le regard. Les dessins représentent les deux protagonistes principaux, Saé et Yuki. Fidèles à ceux présent dans les mangas, ils illustrent parfaitement le thème et sont bien faits. En enlevant les jaquettes, vous découvrirez des aliments différents en fonction du tome.

Quant aux quatrièmes de couverture du tome 2 et 3 les recettes mentionnées sont présentées en photographies et semblent appétissant…🤩

A la fin du tome 1, un livret rassemble les recettes de cuisine vues aux fils des pages, permettant ainsi de les reproduire à la maison.

Dans les deux autres volumes, chaque chapitre est entrecoupé d’explications concernant la recette mentionnée.

Les genres prédominants sont la romance, la cuisine et l’amitié. Nous suivons la vie de Saé, jeune lycéenne vivant au Japon.

Résumé :

A travers les bentos, Saé tente d’aider ses amis à montrer leurs sentiments envers la personne qu’ils aiment. Mais Saé est elle aussi tombée amoureuse…

Réussira-t-elle à lui montrer ses sentiments ? Les bentos pourront-ils l’aider et aider ses amis ? Trouvera-t-elle sa voie ?

Points positifs des mangas :

Découvrir des recettes de cuisine et apprendre des notions de cuisine en lisant une histoire fictive est vraiment agréable. Les recettes font saliver et donnent envie de les reproduire. Le mélange de l’amitié, de l’amour et de la cuisine sont parfaitement bien imbriqués, rendant l’univers unique et original. La naïveté présente oblige le lecteur à avoir un sourire au coin. Lire ce style de manga sans complication et sans dureté fait du bien. Les morales présentes dans le tome 2 et 3, à savoir l’acceptation de soi physiquement et mentalement sont parfaitement mis en place et judicieux car ils sont destinées a un public jeune mais parlent aussi bien aux petits qu’aux grands. La fin de la trilogie est touchante et finit sur une note positive. Les photographies des bentos sont magnifiques et attirent irrésistiblement.🥴

Points négatifs des mangas :

Aucun point négatif ne m’a semblé présent.

Les personnages principaux :

Saé : gourmande et maladroite, elle est d’une grande générosité et est prête à tout pour aider ses ami(e)s à montrer leurs sentiments.

Yuki : excellent cuisinier, ce personnage semble froid et distant aux premiers abords mais est-ce la vérité ?

Shiori : excellente cuisinière, elle tient un restaurant et n’a pas peur d’aider Saé et ses ami(e)s à confectionner de gourmands petits bentos.

Points positifs des personnages :

Il y a peu de personnages mais l’histoire ne semble pas en avoir besoin de plus. Saé est attachante. Ses amis peuvent compter sur elle et inversement.

Points négatifs des personnages :

Je n’ai aucun point négatif.

Conclusion :

Une trilogie gourmande aux accents romantiques. Les lecteurs en recherchent de douceur passeront un délicieux moment dans l’univers de Nao Kodaka et Shiori.

Note tome 1 : 4,5/5

Note tome 2 : 5/5

Note tome 3 : 5/5

Note globale : 4,5/5

Citation tome 1 :

Coupez les brocolis en deux… les pommes de terre en dés, puis mettez-les dans l’eau. Découpez ensuite les carottes et les saucisses en rondelles… Utilisez ça, pour les carottes ! Versez de l’huile dans la casserole et… faites revenir les saucisses d’abord. Une fois que les légumes sont cuits… Saé, tu vois le jus de tomate qui est là… […] versez-le dans la casserole… faites mijoter quelques temps, puis, mettez un bouillon cube et les farfalle ! Ensuite baissez le feu et laissez mijoter pendant 12 minutes. Pour finir ajoutez du lait, du sucre, et du sel…

Citation tome 2 :

Accepte-toi comme tu es… et aie confiance en toi ! Tu crois que c’est à cause de ton physique mais en réalité, tu n’as pas le courage de lui déclarer ton amour !

Citation tome 3 :

Le plus important est d’avoir le courage de ne pas se mentir à soi-même !

Bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s