La Promesse de Lucile d’Albert Ducloz

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Je vous présente ma chronique du premier livre de ma sélection spéciale Saint Valentin, La Promesse de Lucile d’Albert Ducloz.

Découvert par l’intermédiaire de la Masse Critique du mois de janvier, j’espérais être sélectionnée sur ce titre mais le destin en a décidé autrement. Quelque temps plus tard, à ma grande joie, j’ai pu me le procurer. Ce fut une très belle découverte.

Un magnifique roman. L’auteur nous propose une ode à l’amour, au courage et à l’espérance.

Portons notre attention sur la couverture. Cette dernière, certes simple, a su attirer mon regard. Elle représente bien le style vestimentaire des femmes de l’époque de la Seconde Guerre Mondiale. La personne visible doit sans doute évoquer Lucile malgré la différence d’âge entre les deux. Elle affiche également des passages de l’histoire notamment lorsque la protagoniste principale se trouvent postée face à sa fenêtre.

Inspiré d’une histoire vraie, nous sommes plongé(e)s dans un récit au point de vue omniscient. Le roman ne se concentre pas uniquement autour de Lucile, mais aussi sur d’autres personnages dont Ludwig, Anicia, Hubert…

Romance et historique sont les deux grands thèmes prédominants. Le courage, l’amitié et l’espérance sont aussi visibles.

Résumé :

1918

Lucile a trahi son pays.

Lors d’un convoi de blessé, les brancardiers ont ramené par humanité ou erreur un soldat allemand. Lucile connaissant le sort des hommes venant par delà le Rhin, décide de le soigner en cachette. De cette rencontre naît un amour interdit entre elle et lui. Malheureusement les circonstances les obligent à se séparer. Ils se promettent de se retrouver lorsque la guerre sera totalement fini mais ont-ils une chance de se revoir ?

1944 (24 ans plus tard)

Lucile s’occupe désormais d’aider les femmes guéries de la tuberculose à reconstruire une vie. Bien des années se sont écoulées sans retrouver aucune trace de son amant. Après un rêve prémonitoire, elle décide d’emmener ses filles à Valence afin de les protéger de l’arrivée allemande sur Paris. Grâce à un ami, elle s’installe dans un ancien hôtel. Malheureusement la paix est de courte durée. Un jour, un groupe de soldats allemands font irruption à l’Hôtel des Baumes. Lucile n’en croit pas ses yeux, à la tête de ces combattants se trouve l’hauptmann (capitaine) Ludwig von Ulrich, l’homme aimé vingt-quatre ans plus tôt. L’amour n’a pas eu d’emprise sur le temps, il est toujours présent dans le cœur des deux êtres mais l’arrivé de Ludwig risque de compromettre leur sureté…

Pourront-ils vivre de leur amour interdit ? Seront-ils prêts à trahir leur pays pour sauver leur couple ? Réussiront-ils à rester en vie ?

L’amour plus fort que la mort.

Points positifs de l’histoire :

L’histoire d’amour est d’une grande beauté, il est vrai, fort et puissant. La relation est d’une grande maturité dû principalement à l’âge des protagonistes. Nous n’avons pas affaire aux premiers émois amoureux parfois naïfs et enfantins. Le roman est d’autant plus touchant et beau car la réalité historique présente donne énormément de crédibilité à la romance. Le récit est saisissant et le suspense se dégage de plus en plus au fil des pages. L’auteur nous dévoile un récit chargé de connaissances sur la Seconde Guerre Mondiale. Un véritable régal pour un lecteur passionné d’histoire. Nous apprenons des détails parfois peu mentionnés dans les cours d’histoires ou dans certains livres, notamment l’implication très importantes des prostituées dans la libération de la France. L’écriture d’Albert Ducloz est vraiment très appréciable, il ne caricature pas les différents peuples en plaçant les français au dessus des allemands. Il présente les côtés lumineux mais aussi sombres de certains français et inversement chez les germaniques. L’auteur est impartial et cherche à faire passer un message au travers de Ludwig et ses hommes. Certains subissaient la guerre au même titre que les français et n’étaient pas d’accord avec leurs dirigeants. Le lecteur a un regard nouveau sur la guerre et est pris de compassion pour les deux camps. Dans certains passages, nous voudrions arrêter le temps et expliquer aux individus qu’ils se trompent sur les véritables ennemis. Le lecteur sera amené à être ému par la fin du livre.

Points négatifs de l’histoire :

La représentation parfois apparente de la femme « sexuelle » ne m’a pas séduite.

Les personnages principaux :

Lucile : une femme courageuse et généreuse. Elle n’a peur de rien pour sauver l’homme qu’elle aime et protéger ses amis.

Ludwig : il est prêt à tout pour son amante. Malgré la souffrance de certains de ses actes, il préfère cela à perdre Lucile.

André : ancien soldat courageux et au grand cœur.

Anicia : elle gravira petit à petit les échelons de la société grâce à la prostitution mais devra faire une choix entre les Alliés et l’Axe.

Hubert : résistant courageux, déterminé et loyal envers la France.

Robert : il sera un soutien important à la fois pour les Alliés mais aussi pour notre chère Lucile.

Judith, Myriam, Estelle, Edith, Carine, Céline… : chacune à leur manière contribuera à la libération de la France.

Points positifs des personnages :

Chaque personnage mène un combat en fonction de ses possibilités et de ses convictions. Les protagonistes sont liés par une amitié forte, bien qu’ils ne le montrent pas. Le couple Lucile et Ludwig est fort et n’a pas faibli au fil de temps. Ils s’aiment d’un amour pur. Les actes menés par eux d’eux sont héroïques et courageux et montrent la profondeur de leur relation. Ils sont prêts à tout perdre pour ne plus jamais être séparés. Le lecteur est admiratif de la témérité de ces hommes et de ces femmes.

Points négatifs des personnages :

Aucun point négatif ne m’a semblé visible.

Conclusion :

Un livre émouvant. Le lecteur ne restera pas insensible à cette histoire d’amour dépassant les frontières et les mœurs de l’époque.

Je relirai ce livre sans hésitation.

Note : 5/5

Citation tirée du livre :

Au matin, lorsque l’aurore « aux doigts de rose » entreprit d’éclairer leurs deux corps nus sur les draps blancs, Lucile surprit le regard de Ludwig attardé sur ses traits. – Qu’est-ce que tu regardes ? – La lumière dans tes yeux.

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez le trouver en version eBook et en version brochée grand format ou poche.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, Fnac, Cultura et Decitre.

Bonne lecture !📚

2 réflexions sur “La Promesse de Lucile d’Albert Ducloz

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s