Théo et les extraterrestres de Didier Leterq

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Les extraterrestres semblent avoir investi la Terre… Que veulent-ils ? Qui sont-ils ? Théo et ses amis tenteront de percer le mystère.

Je tiens d’abord à remercier le maison d’édition le Pommier et à l’opération Masse Critique de m’avoir permis de découvrir ce roman. Au départ, je reconnais que j’étais très contente mais un peu sceptique. Puis ce fut une véritable surprise et un petit coup de coeur ! Je suis vraiment ravie d’être tombée dessus, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Théo et ses amis.

Parlons un petit peu de la couverture. Personnellement, ce n’est pas la couverture qui m’a attirée mais le résumé.

La couverture étant très simple et enfantine, j’avais peur d’avoir affaire à un livre de jeunesse pour les cinq ou six ans. Ça me freinait un peu, bien que ça ne m’aurait pas dérangée. Elle représente bien nos petits compagnons mais je ne la trouve pas aussi attractive que le roman. Le dicton « il ne faut pas se fier aux apparences » est de mise.

Au niveau de la narration, nous sommes en point de vue omniscient. Nous suivons les aventures de Théo, Benjamin, Électre, Grand-Pa, sans oublier Marguerite, la voiture fétiche de Grand-Pa.

Avant de commencer le roman, les différents personnages sont présentés brièvement, permettant de les découvrir. Quelques dessins représentant les crop circle sont visibles tout le long.

Ce roman est le septième tome des aventures de Théo mais nous n’avons pas besoin d’avoir lu les précédents pour comprendre l’histoire. Il fait partie de la catégorie « roman jeunesse ».

Le thème ressortant est l’aventure. Théo et ses compagnons partent découvrir la signification d’étranges symboles dans des champs et doivent faire face à quelques épreuves pour parvenir à leur fin. Le thème de l’apprentissage est aussi présent. Derrière la fiction, nous apprenons sur l’astronomie, les langages des signes, les règles de français, les maths, l’histoire… Je trouve aussi qu’il y a un côté science-fiction avec la présence d’intelligence artificielle très développées et la possibilité d’une rencontre avec les extraterrestres.

Une pointe d’humour trouve également sa place.

Résumé :

Durant la soirée, Théo, onze ans, et son ami Benjamin joue tranquillement au Frisbee. Lorsqu’ils décident de rentrer, une étrange apparition apparaît dans le ciel. Un appareil dessinant un triangle avec trois lumières rouge très puissantes vole sans bruit. L’engin se rapproche puis s’en va. Le lendemain, la télévision ne parle plus que ça. Plusieurs personnes attestent avoir vu un objet dans la nuit. Fait encore plus étrange, un étrange symbole, un crop circle, est apparu exactement dans le même champ où les gens prétendent avoir vu cette mystérieuse machine. Le matin même, Grand-Pa téléphone à son petit-fils. Un professeur, dénommé Professeur Spout, directeur du planétarium de Reims, aurait besoin des talents de cryptologue de Grand-Pa pour déchiffrer ce fameux symbole… Grand-Pa accepte à la condition que Théo et ses amis puissent prendre part. Condition acceptée, ils partent à l’aventure. Après quelques temps de recherche, la sentence tombe : les extraterrestres semblent vouloir prendre contact avec les hommes. Pour nos quatre aventuriers, s’en suit une quête les menant à faire preuve de toutes leur réflexion, leur courage et leur perspicacité pour découvrir la vérité sur ces extraterrestres.

Amis ou ennemis ? Seul le temps le leur dira…

Points positifs de l’histoire :

J’aime beaucoup les romans jeunesse car il y a une innocence qu’on retrouve vraiment dans ce livre. Ils leur arrivent des aventures rocambolesques mais on se prête au jeu. On a qu’une hâte : connaître le fin mot de l’histoire. J’ai beaucoup aimé les rebondissements et le suspense. Certes, lorsqu’on a un certain âge on se doute de la trame mais en se laissant imprégner par l’histoire sans vouloir connaître à l’avance le dénouement, on passe un agréable moment. J’ai vraiment adoré l’apprentissage derrière la fiction. On apprend d’une manière ludique, l’histoire, l’astronomie… La fiction et l’apprentissage se conjugue très bien et permet aux plus jeunes d’apprendre sans s’en rendre compte. J’ai beaucoup aimé toutes les questions qu’on se pose au sujet des extraterrestres. Que veulent-ils ? Qui sont-ils ? Quelques fois, je me suis vraiment demandé quelle découverte nous allions faire. J’ai adoré et souri aux toutes premières lignes du roman car on ne s’y attend pas. J’ai apprécié la pointe d’humour présente par-ci, par-là et la petite histoire d’amour naissante entre Théo et Électre. Ils ont onze ans et découvrent donc les premiers émois amoureux. J’ai trouvé ça attendrissant.

Points négatifs de l’histoire :

Je n’en ai aucun. Je trouve que c’est un excellent roman jeunesse car il mélange à la fois la fiction et l’apprentissage. C’est un livre que j’achèterais sans hésitation pour un enfant, afin qu’il puisse apprendre tout en se divertissant.

Les personnages principaux :

Théo : c’est un personnage intrépide, toujours prêt pour l’aventure. Il essaye parfois d’impressionner Électre.

Benjamin : ce n’est pas le cerveau du groupe mais il est la force physique du trio. Il a un humour bien à lui et permet quelque fois de résoudre certaines énigmes.

Électre : c’est le cerveau du groupe. Surdouée, ses nombreuses connaissances permettent de résoudre bon nombres d’énigmes et de permettre au quatuor de se sortir de certains ennuis.

Grand-Pa : grand-père de Théo, acariâtre mais tendre, l’honneur de sa famille est importante. Intrépide, dégourdi, réfléchi et aventurier dans l’âme, ses capacités physiques seraient beaucoup plus importantes, s’il n’était pas si vieux. Il a du mal à vivre avec son temps, ne pouvant se séparer des objets anciens. Son passé reste bien mystérieux.

Points positifs des personnages :

Je me suis prise d’affection pour les personnages. Ils sont attachants et le quatuor fonctionne très bien. J’ai beaucoup aimé Benjamin, apportant une touche d’humour à l’histoire. Chacun à sa place et apporte sa contribution. J’ai énormément apprécié que le quatuor se compose de plusieurs générations. Celle des trois enfants et du grand-père. C’est rare de voir une personne âgée être un des héros de l’histoire. De plus, Grand-Pa a ce côté enfantin et un sens de l’aventure inné. Le fait que le trio soit jeune et le grand-père beaucoup plus vieux leur permet de sortir parfois de l’impasse car en mélangeant modernité et ancienneté, on peut faire des étincelles. De plus, ça permet de montrer que les anciens peuvent en apprendre des plus jeunes et les plus jeunes peuvent en apprendre des anciens, même s’ils ont du mal à vivre avec leur temps. Quant à Rocamadour et Professeur Spout, ils sont l’archétype des méchants qu’on n’apprécie guère.

Points négatifs de l’histoire :

Je n’en ai absolument pas. Je ne verrais pas l’histoire sans un des membres du quatuor.

Conclusion :

Je ne pensais pas passer un aussi agréable moment en lisant ce livre. Ce septième tome me donne envie de lire les précédents. Si on me proposait de continuer l’aventure, ce serait sans hésitation. Je le conseille pour toutes les personnes aimant les romans jeunesse. Je le conseille aussi bien aux petits qu’aux grands car ce livre permet d’apprendre. Je le conseillerai également aux personnes adeptes de la science-fiction même s’il est léger, par la présence d’intelligence artificielle et d’une possible rencontre extraterrestres.

Note : 5/5

Citation tirée du livre :

– Et qu’est-ce c’est, le transit de Vénus, d’abord ? Transit, à part un problème d’intestins… – Ne sois pas mauvais joueur, Benjamin, le taquina Grand-Pa. Un gentleman doit savoir s’avouer vaincu, surtout quand il s’incline devant une si brillante jeune fille. Le vieillard griffonna un schéma sur le papier. – Le transit de Vénus correspond à son passage entre le Soleil et la Terre. Quand c’est la Lune qui passe entre le Soleil et la Terre, on assiste à une éclipse de Soleil, car le disque lunaire cache la surface du Soleil. Mais Vénus est beaucoup plus éloignée que la Lune ; lors de son passage devant le Soleil, elle ne cache qu’une toute petite fraction de sa surface : un millième seulement !

Sous quels formats puis-je le trouver ?

En version brochée petit format.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, Fnac, Cultura et Le Pommier.

Alors bonne découverte et bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s