L’Histoire de France pour les nuls en BD, tome 4 de Jean-Joseph Julaud, Gabriele Parma et Hervé Loiselet

Bonjour à toutes et à tous !🤗

Êtes-vous prêt(e)s à faire un bond dans le temps et découvrir la guerre de cent ans ? Si tel est le cas, suivez le guide, je vous montrerai le chemin…

Ce tome 4 est aussi bien que les précédents est clôture la période du Moyen Âge !

Au niveau des illustrations, les dessins n’ont pas changé, toujours détaillés.

Au niveau de la conception, nous découvrons à nouveau une frise chronologique, des « Le saviez-vous », des événements et des batailles importantes, des anecdotes, des dates à retenir, des portraits et vers la fin des livres, quelques pages appelées « Les parties de Dix ».

Dans ce tome 4, nous retraçons les grandes lignes de la guerre de cent ans qui dura cent seize ans en France. Nous faisons la connaissance de Philippe VI, Charle V, en passant par Charles VI ( le roi fou ) ou encore Charles VII… Nous découvrons les nombreuses guerres encore nombreuses, la peste, les tensions toujours palpables, les femmes ayant marqué la période comme notre célèbre et chère Jeanne d’Arc.

Conclusion :

Ce tome 4 est égal aux restes de la collection ! Je me répète par rapport à mes autres chroniques mais je vous conseille de lire cette BD avec attention car il y a beaucoup de rois, de successeurs et parfois certains ont le même nom, on peut très vite se perdre et revenir sur ces pas.

Le Moyen Âge terminé, cramponnons-nous sur nos chevaux et découvrons la Renaissance !

Note : 5/5

Citation tirée du livre :

L’imprimerie fut inventée par Gutenberg ? Pas vraiment. Ce sont les Chinois qui utilisent vers 1040 les premiers les caractères mobiles, et on connaît même le nom de l’inventeur de ce procédé : Bi Sheng. Deux ans plus tard, les Coréens inventent les caractères métalliques. Dans le même temps, Gengis Kahn transporte dans ses bagages du matériel xylographique ( des caractères reproduits dans le bois ). Puis en 1430, à Hariem aux Pays-Bas, un sacristain, Laurent Coster, invente une presse avec des caractères en bois. Gutenberg entre en scène : il est né à Mayence en 1400, s’appelle Johann Genfleish. Sa famille, établie un temps à Strasbourg, retourne à Mayence où Johann demande l’aide financière d’un riche banquier, Johann Fust, pour construire son imprimerie. Le premier livre qu’il parvient à imprimer en trois ans est la Bible, tirée à 180 exemplaires.

Sous quels formats puis-je le trouver ?

Vous pouvez le trouver en version eBook. Et en version brochée uniquement en grand format.

Où puis-je me le procurer ?

Vous pouvez l’acheter sur Amazon, Fnac, Cultura et Decitre.

Bonne découverte et bonne lecture !📚

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s