Les ailes d’émeraude, tome 3 d’Alexiane de Lys

Après deux grands coups de cœur, découvrez mon dernier avis sur Les ailes d’émeraude, tome III de Alexiane de Lys, aux éditions Nouvelles Plumes.

Une excellente fin.

Partie I : À la découverte du roman

> La couverture

En fonction de la maison d’édition J’ai Lu et Nouvelles Plumes, la couverture n’est pas la même. Celle que je possède provient des éditions Nouvelles Plumes. Aux premiers abords, j’étais moins séduite par la représentation de Camille. Puis en analysant, j’ai constaté que ce choix lui correspondait.

> Description narrative

Le genre prédominant est la Fantasy. Plus précisément, nous évoluons dans de l’urban fantasy. Sous-genre de la fantasy, dans lequel des êtres différents vivent et se mélangent parmi les simples communs des mortels. L’histoire se passe dans une ou plusieurs villes. Ces êtres dotés de capacités hors normes sont regroupés dans des organisations ou groupes secrets.

Au niveau de la narration, nous sommes toujours en point de vue interne. Nous continuons à vivre le récit au travers des yeux de Cass. À la différence du tome I, quelques chapitres sont au point omniscient (le narrateur connaît toutes les pensées, le passé, les manigances des personnages… Tel un Dieu) et nous permettent de suivre Gabriel.

Résumé

Après avoir échappé aux Narques et kidnappé Manassé, Cassiopée et toute la troupe s’enfuient le plus loin possible de Tornwalker.

Grâce aux chiffres transmis mentalement à Cassiopée, ils partent en quête d’un moyen de transport afin de percer ce mystère. Entre voyages, recherches, nouvelles rencontres et aventures, ils découvriront les véritables ambitions de Manassé et les origines des Myrmes.

Malheureusement, le mal n’est jamais loin et ils devront subir des épreuves marquantes où le sens des mots amour et courage prennent toutes leur dimension.

Trahison, manipulation, amitié, amour, revirement de situations et révélations, ce final ne vous laissera pas indifférent.

Partie II : Mon Avis

Points positifs

> Le récit

Les révélations finales sont un régal et une totale surprise. L’additivité est toujours présente et nous ne pouvons nous empêcher de tourner les pages. Jusqu’à la dernière ligne, le rebondissement et le suspens sont au rendez-vous. Au même titre que les pages, l’action s’enchaîne au fur et à mesure et nous attendons avidement d’être à nouveau surpris. Les capacités de Cassiopée sont toujours appréciables à suivre.

Nous n’avons pas envie que l’aventure s’arrête. Nous ne nous ennuyons pas une seule fois aussi bien au niveau de l’univers que des personnages. Nous retrouvons toutes les valeurs phares de cette trilogie, l’amitié et l’amour.

> Les personnages

Il est très appréciable de retrouver tous les protagonistes. Ils sont toujours autant attachants et complices. De plus, à nouveau, l’auteure réussit avec brio à créer de l’animosité envers les ennemis.

Dans cette suite, Cassiopée est plus réfléchie et plus mûre. Elle a toujours eu du courage mais ce dernier volume le démontre davantage. Elle met ses peurs de côté et prend des décisions graves pour protéger les personnes chères à son cœur au risque d’être haïe par ces derniers. Elle a également le don de remonter le moral de ses proches, notamment vis-à-vis de Morgane. Le passage où la jeune femme tente de lui montrer sa vraie valeur est touchant. À cet instant, une nouvelle Morgane nous apparaît.

Du tome I au tome III, j’ai été séduite par l’amour entre Gabriel à Cass. Il est fort et puissant. Un coup de cœur.

Points négatifs

Le récit

Il est dommage de ne pas savoir quel est le nouvel avenir d’Henry et Tina. Découverts dans les deux premiers volumes, l’écrivain ne les mentionne malheureusement plus dans cet ultime tome.

L’élément mentionné ci-dessous n’est pas un point négatif mais seulement un ressenti.

Bien que la fin soit bien menée, selon moi, elle aurait pu être parfaite sans la présence des deux dernières pages. Effectivement, il est toujours possible de continuer un récit mais il est question ici d’une fin ouverte, c’est-à-dire qu’elle laisse en suspend des interrogations et offre une palette de possibilités. Nous ne nous attendons pas à ce choix, nous avons le sentiment qu’un prochain roman verra le jour. Pour ma part, je n’ai pas adhéré terminer ainsi, en sachant qu’aucune suite n’est prévue.

> Les personnages

Je n’en ai aucun, bien que Gabriel sombre un peu, étant donné la situation, ce n’est pas un point négatif. L’auteur a su nous montrer que malgré son courage et son côté protecteur et un meneur, il est avant tout un homme, possédant des colères et des failles. De cette manière, l’écrivain ne le stéréotype pas.

Conclusion

L’auteur a su nous tenir en haleine du début jusqu’à la fin. Une écriture et un récit addictif et fluide. Les valeurs de l’amour et de l’amitié sont toujours présentes avec délice. Une saga à ne surtout pas manquer.

Note : 4,5/5

Citations tirées du livre

Je t’aime, Cassiopée O’Brien. Pour toujours et à jamais.

Si c’est à tes côtés que je meurs, alors tu feras de moi le plus honoré des loups.

« Non, je ne pense pas à toutes ces choses que je n’ai pas pu accomplir. Je pense à toutes celles que j’ai achevées. »

Conclusion de la saga

Une trilogie coup de cœur, mêlant avec brio histoire d’amour, amitié et suspens. Un univers très bien mené et des personnages attachants et complices du début jusqu’à la fin. Une trilogie à découvrir sans hésitation pour les amoureux de fantasy young adult.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :